Coronavirus : l'hôpital Oscar Lambret alerte sur la prise en charge des cancers et leur dépistage depuis le confinement

Publié le
Écrit par NJ avec Alice Rougerie
Coronavirus : l'hôpital Oscar Lambret alerte sur la prise en charge des cancers et sur le dépistage depuis le confinement
Coronavirus : l'hôpital Oscar Lambret alerte sur la prise en charge des cancers et sur le dépistage depuis le confinement © FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Si certains patients atteints de cancer ont continué leur traitement durant l'épidémie du coronavirus, certains ont préféré annuler leur rendez-vous. L'hôpital Oscar Lambret alerte contre les risques de cette non prise en charge et de la diminution des dépistages. 

Annie Rochedez est atteinte d'un cancer de l'utérus. C'est la deuxième fois cette semaine qu'elle a rendez-vous avec son gynécologue. Malgré la crise du Covid-19, elle a continué ses consultations régulière pour se soigner et poursuivi son traitement sans crainte. 

"Je viens ici en toute confiance, tout le monde est masqué et prend des précautions. Donc, non, je n'ai pas été inquiète du tout. Je pense que je l'aurais plus été si je n'avais pas pu poursuivre mon traitement", reconnaît-elle. 

Mais ce n'est pas le cas de tous les malades. Certains ont préféré annuler leur rendez-vous. "Il y a beaucoup de patients qui nous ont dit qu'ils préféraient ne pas faire leur bilan, car ils avaient peur de sortir de chez eux", confie Abel Cordoba, chirugien gynécologue. 

Hôpital Oscar Lambret : Alerte sur la prise en charge des cancers

 Résultat, depuis mars, les dépistages du cancer des ovaires ont baissé de 66 %. C'est autant de perte de chances pour un traitement précoce. 

"Vous avez un symptôme ? Consultez maintenant pour faire un diagnostic rapide"

"Petit à petit, on voit arriver des gens avec des stades évolués et donc plus difficiles à traiter", alerte Fabrice Narducci, chef du comité de gynécologie. "D'où notre message actuel : vous avez un symptôme, un problème ? Consultez maintenant pour faire un diagnostic rapide."

L'hôpital n'a pas cessé de fonctionner pendant la crise, il s'est juste adapté. Delphine Hudry, chirurgien-gynécologue en cancérologie revient sur cette organisation : "Le centre Oscar Lambret s'est équipé depuis mars pour accueillir en toute sécurité. On est tous masqués, on a un contrôle de toutes les arrivées sur le centre et on limite les visites pour sécuriser et faire en sorte que les consultations qui doivent avoir lieu, aient lieu."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.