• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Une escroquerie au “cercle d'abondance” démantelée

Des centaines de personnes sont impliquées dans l'escroquerie.
Des centaines de personnes sont impliquées dans l'escroquerie.

L'escroquerie, impliquant des centaines de personnes, aurait duré quatre ans et se compte en millions d'euros. 

Par NL avec AFP

Une escroquerie digne des films de gangsters : trois quinquagénaires, qui dirigeaient une société secrète, ont été mis en examen jeudi soir par la juridiction interrégionale de Lille (JIRS) pour "blanchiment et escroquerie en bande organisée". Près de cent policiers ont été mobilisés mardi pour une opération de démantèlement du "cercle d'abondance" dans six départements (Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne, Oise, Seine-et-Marne). Des centaines de personnes sont impliquées. Suite au coup de filet, 17 interpellations ont eu lieu.

L'affaire remonte à janvier 2017. A l'époque, les gendarmes de la section de recherche de Lille reçoivent une dénonciation pour ce "cercle d'abondance" qui aurait vu le jour en 2014.
 

Un système d'escroquerie pyramidal


Lors d'une réunion, une personne est parrainée par quelqu'un "qui vous propose une sorte d'investissement, avec comme condition d'amener 10 000 euros et de trouver deux nouveaux entrants", explique une source à l'AFP. 

Le but est d'arriver jusqu'au centre du cercle, qui regroupe 15 personnes, en passant quatre étapes et d'en ressortir avec 80 000 euros moins la mise initiale de 10 000 euros, soit 70 000 euros.  "Vous donnez à des gens qui sont plus anciens que vous dans les cercles et, à votre tour, vous attendez que de nouveaux entrent. Ca repose sur la confiance", raconte cette source. Problème : "A un moment, c'est bloqué: les derniers ne trouvent plus de nouveaux entrants... La personne reste dans le cercle et ne progresse plus" et perd sa mise. 

Les réunions étaient animées par des formateurs, qui expliquaient aux nouveaux venus le fonctionnement et empochaient une commission sur les gains. 
 

Des saisies de plusieurs millions d'euros


Des sociétés-écrans sont ensuite créées pour blanchir l'argent indûment gagné. Les chefs de la société empochent leur gain "légalement" par le biais de fausses factures. 

Trois biens immobiliers pour un million d'euros, 200.000 euros d'assurance vie, 110.000 euros en espèces, des voitures de luxe ont été saisis lors des interpellations

D'après les gendarmes, il y avait "plusieurs centaines, voire quelques milliers de participants" à ces cercles, car il pouvait y avoir "entre 100 et 300 personnes lors d'une réunion" qui pouvaient avoir lieu plusieurs fois par mois.

Aucune plainte n'a été signalée à ce jour : les "nouveaux entrants" et supposés perdants étaient souvent des proches ou des personnes de la même famille.

Ce type d'escroquerie, répandu en Allemagne et en Suisse, tient du système de Ponzi. La plus célèbre de ces pyramides est celle montée par Bernard Madoff. Le montage financier de l'homme d'affaires américains a fonctionné pendant 48 ans, avant de s'effondrer en pleine crise financière de 2008. 
 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus