INFOGRAPHIE. Municipales à Lille : l'équipe d'adjoints autour de Martine Aubry élue ce vendredi

Premier conseil municipal de Lille, ce vendredi. Sans surprise, Martine Aubry est élue maire avec 43 voix. Autour d'elle, des fidèles comme Audrey Linkenheld, première adjointe. Et pour la première fois depuis 20 ans, pas de Verts dans l'équipe rapprochée de la maire.

Martine Aubry a été réélue maire de Lille avec 43 voix sur 61. Les 12 conseillers municipaux verts ont voté pour Stéphane Baly tandis que les 6 conseillers de Violette Spillebout ont voté blanc.
Martine Aubry a été réélue maire de Lille avec 43 voix sur 61. Les 12 conseillers municipaux verts ont voté pour Stéphane Baly tandis que les 6 conseillers de Violette Spillebout ont voté blanc. © France 3 Hauts-de-France
Certains sont masqués, les chaises sont disposées à un mètre les unes des autres. Dans le grand carré Pierre Mauroy de l'hôtel de ville de Lille, les conseillers municipaux élus dimanche 28 juin se sont rassemblés ce vendredi après-midi pour élire le maire et ses adjoints qui géreront les dossiers de la ville de Lille pendant les 6 prochaines années. Sans grande surprise, Martine Aubry a été reconduite à la tête de la ville pour un quatrième mandat, après avoir battu de 227 voix son ancien adjoint Stéphane Baly, tête de liste écolo.

Cette première séance du conseil municipal s’ouvre dans un climat glacial. Violette Spillebout, tête de liste de La République en Marche arrivée troisième du second tour avec 20,58% des voix a annoncé un recours, soupçonnant des pressions exercées par la mairie sur des commerçants et des associations. Après avoir recompté les voix obtenues par sa liste, le candidat écologiste Stéphane Baly, arrivé en seconde position avec 39,41%, a lui aussi décidé de déposer un recours ce vendredi après-midi. Le tribunal administratif devrait statuer dans un délai de 3 mois maximum. Ainsi, 43 sièges ont été attribué à la liste de Martine Aubry, 12 à celle de Stéphane Baly et 6 à Violette Spillebout.
À noter que la droite est absente du Beffroi, Marc-Philippe Daubresse candidat Les Républicains n'ayant pas atteint la barre des 10% au premier tour des municipales le 15 mars dernier.

Martine Aubry élue maire sans surprise

Stéphane Baly, qui s’est porté candidat à la mairie, a rappelé que sa liste était arrivée en tête à Hellemmes et Lille. Violette Spillebout, qui ne souhaitait pas se porter candidate, a voulu prendre la parole mais Jean-Claude Menault, président de séance, a refusé sa demande sous couvert des textes juridiques. La conseillère municipale d’opposition a alors demandé une suspension de séance. Ambiance. Après quelques minutes, elle s’est finalement portée candidate pour afficher son rôle dans l'opposition avant de retirer sa candidature. Audrey Linkenheld a enfin pris la parole pour annoncer la candidature de Martine Aubry.

Élue sans surprise avec 43 voix, Martine Aubry est officiellement devenue maire de Lille pour les six prochaines années. Stéphane Baly a récolté 12 voix, correspondant à celles des 12 écologistes élus conseillers municipaux. Les six conseillers municipaux LREM ont voté blanc. La maire de Lille a pris la parole pour remercier les lillois et n'a pu retenir ses larmes en évoquant Pierre Mauroy. "Je voudrais adresser un salut républicain aux deux équipes qui ont fait campagne. Monsieur Baly, je ne referai pas ici notre projet. Je voudrais vous confirmer que la commission des finances pourra être présidée par l’opposition (c’était une demande du candidat écologiste, ndlr). Nous avons tous réalisé une campagne de proximité. » Martine Aubry a tenu a revenir sur la faible participation et les 68% d’abstention enregistrés au soir du second tour des municipales, un record. "Je regarde les résultats de dimanche avec beaucoup de gravité. C’est pour notre majorité le devoir absolu der montrer par les actes que les promesses seront tenus et que la vie des lillois peut s’améliorer."

Qui sont les adjoints et les conseillers municipaux ?

Comme dans son mandat précédent, Martine Aubry a présenté une liste de 24 adjoints. Audrey Linkenheld devient ainsi la première adjointe de la maire de Lille à la transition écologique et au développement soutenable, aux finances, à l'énergie et à l'économie. Retrouvez ci-dessous le portefeuille des 24 adjoints de Martine Aubry.
Face aux conseillers municipaux de la liste Lille en Commun, Lille en Confiance conduite par Martine Aubry,  deux groupes d'opposition : les 12 élus écologistes de la liste Lille Verte présidée par Stéphane Baly et les 6 élus LREM de la liste Faire Respirer Lille présidée par Violette Spillebout.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter