INSOLITE. Drag queen, ténor et conférencier polyglotte, il vous fait visiter les musées en chantant

Il est le seul chanteur lyrique conférencier de France. Une double casquette qui permet à Grégoire Ichou, Parisien installé à Lille depuis 2018, de proposer des visites chantées dans de magnifiques lieux, tout en montant un spectacle de drag queen.

Partager sa connaissance des arts et la rendre accessible au plus grand nombre, c’est l’objectif de Grégoire Ichou, 33 ans, Lillois d’adoption depuis cinq ans. Pour cela, il fusionne ses deux passions de chanteur lyrique et guide-conférencier, pour un résultat vraiment insolite.

"Je fais des visites guidées en parlant et en chantant, explique-t-il. J’intègre des explications comme dans n’importe quelle visite traditionnelle mais j’y ajoute  des morceaux que j’interprète en direct, en lien avec mon propos."

Le public est conquis. "Lorsque je visite un musée, la lassitude vient rapidement, confiait un visiteur à notre caméra lors d’un reportage de France 3 à la Villa Cavrois de Croix. Alors que dans une visite comme celle-là, il y a de l'action, de la musique, des explications, là où il faut et quand il faut."

Airs d’opéra, chansons populaires, mélodies françaises… Le répertoire de Grégoire Ichou est vaste : "Mon idée, c’est de pouvoir trouver à chaque fois des morceaux qui soient au plus près de l’exposition temporaire, de la thématique ou du lieu quand il s’agit d’un monument."

"C’est souvent après de longues recherches en bibliothèque que je trouve les morceaux qui me paraissent pertinents. La plupart du temps, ils n’ont pas été enregistrés, ni même édités ; je les retrouve sur des manuscrits."

Grégoire Ichou est le seul ténor conférencier de France : "Au départ, je voulais être chanteur et très rapidement, j’ai été intéressé par l’histoire de l’art. J’ai fait la Sorbonne et l’Ecole du Louvre, une double formation théorique et pratique. J’ai eu envie d’allier les deux et de proposer au public une approche différente du patrimoine."

Le CV de Grégoire donne le tournis. Il a étudié le chant lyrique au conservatoire de Paris et auprès du célèbre contre-ténor Robert Expert, et participé à de nombreux concerts, récitals et opéras, en tant que soliste et au sein de chœurs. Il est diplômé de la Sorbonne et de l’École du Louvre en histoire de l’art, musicologie et médiation.

Enfin, il a obtenu en 2013 le diplôme de guide-conférencier et il est officiellement habilité à donner des conférences en cinq langues : français, anglais, italien, espagnol et portugais !

durée de la vidéo : 00h06mn20s
Le ténor conférencier Grégoire Ichou sur le plateau de "Vous êtes formidables" le 16 décembre 2021. ©FTV

Les musées et monuments ne s’y sont pas trompés et plébiscitent ces visites chantées et enchantées. Grégoire Ichou collabore avec de nombreuses institutions : Louvre, Panthéon, Piscine de Roubaix, basilique Saint-Denis, Villa Cavrois, musée du Luxembourg ou château d’Hardelot. La liste est loin d'être exhaustive. 

Son agenda 2023 est déjà bien rempli. Il donnera des visites chantées au musée de Cluny, à l’Opéra-Comique, au théâtre du Châtelet ou encore au musée de l’Ecole de Nancy.

Drag queen sous le nom d'Elysée Moon

A côté de son métier de ténor conférencier, Grégoire Ichou développe une autre activité, drag queen, sous le nom d'Elysée Moon. Un nom choisi pour différentes raisons et surtout un clin d'oeil évident à Elie Semoun

"J'ai commencé il y un an environ, précise-t-il. C'est un espace de liberté artistique, avec moins de contraintes." 

L'Opéra Comique lui a ainsi demandé de concevoir un blind test en drag, autour de l'opéra Carmen : "Je donne des explications sur les personnages et le public doit deviner à qui correspond chacun des airs que je chante."

"C'est l'occasion de faire un travail de médiation musicale comme dans mes visites chantées, tout en intégrant la pratique drag et en l'amenant dans une institution où on ne l'attend peut-être pas." Une prestation très originale qui a eu lieu le 21 avril 2023.

Suite à une résidence musicale, Grégoire Ichou vient aussi de monter un spectacle avec Vincent Buffin, harpiste. Ils seront deux sur scène et le ténor incarnera un personnage de drag queen : "Comme pour les visites chantées, j'ai voulu réunir mes passions, le drag et l'opéra. C'est une autre façon de m'exprimer."

Le récital s’appelle Achevons la métamorphose. Il mêle chanson et répertoire lyrique et interroge la question du genre. Il sera programmé au Lavoir Moderne à Paris en décembre 2023. En attendant d'autres dates ! 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité