Lille : le camp de Roms de l'Esplanade démantelé ce vendredi matin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Blanquart .

Le camp de Roms situé le long de l'Esplanade, à Lille, a été évacué ce vendredi matin. Depuis la loi Égalité et citoyenneté votée le 27 janvier, il est pourtant illégal d'évacuer un squat ou un bidonville pendant la trêve hivernale, qui a commencé le 1er novembre. 

Le camp de Roms de l'Esplanade de Lille a été évacué ce vendredi matin. Les forces de l'ordre sont arrivées peu après 7h pour évacuer les familles et détruire leurs cabanes.

Lille : le camp de Roms de l'Esplanade démantelé ce vendredi matin
>> Un reportage de Simond Colaone et Alain Méry. 

En tout, 4 familles résidaient dans ce camp de fortune, soit une quinzaine de personnes, dont 8 enfants. 

##fr3r_https_disabled##
A 10h, les policiers finissaient de nettoyer la zone, tandis que les familles attendaient, sur le côté, avec leurs affaires. Déjà délogées du camp du Pont-Royal, ces familles étaient suivies par l'association la Sauvegarde du Nord depuis le 19 octobre. 


Illégal pendant la trêve hivernale ? 


L'évacuation surgit alors que la période de la trêve hivernale a commencé mercredi. Or, depuis le vote de la loi Egalité et citoyenneté le 27 janvier dernier, il est interdit d'évacuer un squat ou un bidonville pendant cette période.

##fr3r_https_disabled####fr3r_https_disabled##
Contactée, la mairie de Lille ne souhaite pas communiquer sur cette évacuation. Les policiers indiquent simplement que tout a été fait dans les règles, et invoquent le délit de flagrance pour justifier cette évacuation, considérant que les familles se sont installées il y a moins de 48h et que la trêve hivernale ne s'applique donc pas. 



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité