Lille - Déconfinement : deux bars interdits de vente de bières à emporter après des débordements

Une semaine après le début du déconfinement progressif du 11 mai, deux établissements lillois en bordure de la Citadelle sont sanctionnés. Il leur est reproché d'avoir favorisé des regroupements en vendant des bières à emporter. 

Devant le Corfou, la semaine dernière
Devant le Corfou, la semaine dernière © DR
Le déconfinement a-t-il été un peu trop vite le long de la Deûle ? Oui, selon la Préfecture du Nord qui a décidé d'interdire la vente d'alcool A Lille, cela était l'un des sujets de discussion le 7 mai dernier : si le Nord était annoncé en rouge le soir-même sur la carte du gouvernement, cela voudrait dire que le parc de la Citadelle -75 hectares de verdure non loin du centre-ville- serait fermé. Un crève-coeur pour les Lillois qui ont l'habitude d'aller se balader dans ce parc en famille, entre amis ou d'y courir. 
 

Dérogation pour la Citadelle-Vauban à Lille


Face à cette crainte, la maire de Lille Martine Aubry avait demandé une dérogation, acceptée sous conditions par le préfet du Nord, Michel Lalande. 
 
Mais voilà, une semaine après jour pour jour, un communiqué de la Préfecture du Nord alerte : "Depuis le 11 mai et la mise en place du déconfinement progressif, des regroupements de personnes aux abords d’établissements situés avenue Léon Jouhaux à Lille ont été constatés. Les clients de ces établissements consomment des boissons le long de la Deûle et sur les trottoirs situés à l’opposé des établissements. 
 

Interdits de vente d'alcool à emporter


Considérant que ces regroupements ne permettent pas de garantir la distanciation sociale et les mesures barrières, Michel Lalande, préfet du Nord, a décidé, par arrêté du 17 mai, l’interdiction de vente d’alcool à emporter à consommation immédiate (des gobelets auraient été distribués, NDLR) sur le périmètre de l’avenue Léon Jouhaux de Lille."
 
Un bar proche de la Citadelle Vauban à Lille, la semaine dernière (11-17 mai)
Un bar proche de la Citadelle Vauban à Lille, la semaine dernière (11-17 mai) © DR

Le préfet en appelle à la responsabilité de chacun pour la santé de tous, le déconfinement progressif ne signifie pas que le virus a disparu. Chacun doit, de manière disciplinée, participer à la sortie de crise sanitaire. Les règles qui ont prévalu pendant le confinement doivent se poursuivre pendant cette nouvelle période, faute de quoi de nouvelles mesures contraignantes (fermeture administrative, NDLR) devront être prises".
 

Gobelets ? Tables ? Chaises ? 


Que s'est-il passé ? Deux bars de l'avenue Léon Jouhaux, Le Corfou et La Guinguette de la Marine, ont vendu des bières à emporter. Selon France Bleu Nord "la mairie de Lille, a alerté le préfet au cours du week-end, de la bière a été vendue dans des gobelets, ce qui est interdit et incite à la consommation à proximité. Des tables et des chaises ont été installées sur l'espace public, alors que seule la vente à emporter est autorisée". 
 

🤣🤣🤣👍😷😈...j'arrête pas de le dire..pour certains deconfinement cest reprise de leur vie ...sans changement ...😡😡

Publiée par Murielle Marrone sur Dimanche 17 mai 2020

Pour le moment, aucun des deux propriétaires des établissements n'a répondu à nos demandes d'interviews. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter