Lille : deux immeubles évacués à Moulins dans le cadre d'une intervention habituelle sur l'habitat indigne

Publié le Mis à jour le

Un arrêté d'interdiction d'habiter a été pris par la mairie de Lille, ce 1er décembre, pour un immeuble et une maison, situés aux numéros 18 et 20 de la rue de Wazemmes. "Cette procédure relève d'un travail habituel" des services communaux, précise la Ville.

C'est une procédure habituelle, dans un contexte exceptionnel. Dans le cadre de la lutte contre l'habitat indigne, deux bâtiments de la rue de Wazemmes, dans le quartier de Moulins, ont été évacués, indique la mairie de Lille dans un communiqué publié ce 1er décembre.

Un arrêté d'interdiction d'habiter a été pris pour l'immeuble du numéro 18 et la maison voisine du numéro 20. Il fait suite au rapport rendu par un expert mandaté par le Tribunal administratif, à la demande de la Ville de Lille.

Un immeuble surveillé depuis "plusieurs mois"

"Des désordres divers importants en façade de l'immeuble au 18 rue de Wazemmes (immeuble faisant l'angle avec la rue de Wattignies) ont été constatés", explique le communiqué.

La mairie de Lille tient à détacher cet évènement du contexte de psychose qui s'est emparé de la ville après les effondrements de la rue Pierre-Mauroy et les alertes successives, rue de la Monnaie ou encore rue Esquermoise.

L'immeuble incriminé, ici, faisait "l'objet d'une surveillance régulière, depuis plusieurs mois, de la part du Service Communal d'Hygiène et de Santé (SCHS) de la Ville de Lille", précise la mairie. "Cette procédure relève donc du travail habituel réalisé par le SCHS, chaque année, dans la lutte contre l'habitat indigne et des plus de 130 dossiers relevant de la sécurité publique des immeubles en stock chaque année."

"Les occupants concernés ont été informés et évacués", assure la Ville. La circulation des véhicules et le stationnement seront interdits sur la zone concernée à l'angle des rues de Wazemmes et de Wattignies. Le périmètre de cheminement piéton sera restreint.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité