Lille : après une évacuation partielle de la rue Esquermoise suite à une nouvelle alerte dans un immeuble, le périmètre levé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Baptiste Mezerette et Martin Vanlaton

Les pompiers sont intervenus, ce mardi 29 novembre, vers midi, rue Esquermoise, dans le Vieux-Lille, après le signalement de fissures dans l'immeuble situé au 52, celui hébergeant le magasin Boulanger. Le périmètre a été levé à 18 heures.

"Y’a un bâtiment qui menace de s’effondrer ?", "mais quand est ce que ça va s’arrêter ?", "tout se fissure dans le Vieux-Lille ou quoi ?" Aux abords du périmètre de sécurité, les curieux y vont de leur commentaire.

Mardi 29 novembre, midi. Une nouvelle alerte vient d'être déclenchée dans le Vieux-Lille. Les pompiers sont intervenus rue Esquermoise, après le signalement de fissures dans l'immeuble situé au 52, celui hébergeant une partie du magasin Boulanger.

La rue Esquermoise en partie condamnée

La rue Esquermoise, qui donne vers Grand'Place, a été en partie évacuée par les secours.

Un périmètre de sécurité a été mis en place, allant de la rue des Poissonceaux à la rue du curé Saint-Etienne, soit du commerce l'Encadreur jusqu'au magasin Avril. À 15 heures, six engins de sapeurs-pompiers ont été déployés sur les lieux.

Evacuations des immeubles

Les investigations ont duré toute l'après-midi, et le périmètre de sécurité installé a été levé vers 18 heures.

Dans un communiqué, la mairie de Lille rend publiques les conclusions des experts. "Ils ont conclu que, si des travaux dans la cave sont nécessaires, pour autant l’immeuble ne présentait pas de difficultés particulières", indiquent les services de la ville.

L'ensemble des locataires, propriétaires et commerçants peuvent réintégrer les immeubles dès ce soir.

Extrait du communiqué de presse de la mairie de Lille

Par conséquent, "l'ensemble des locataires, propriétaires et commerçants peuvent réintégrer les immeubles dès ce soir".

L'inquiétude des passants un peu plus tôt dans la journée

Sur le trottoir, une habitante du 52, rue Esquermoise a assisté au ballet des pompiers un peu plus tôt dans la journée. "On ne sait pas ce qu’il se passe. On a été évacués en tout début d’après midi". Avant d'ajouter, lucide. "Il vaut mieux partir que de rester là et d’avoir des dégâts. Maintenant on attend l’expertise".

De l'autre côté de la rue, une femme était assise sur le trottoir. Elle s'est installée avec son mari à Lille il y a deux semaines. "Depuis qu'on est arrivés, deux immeubles se sont effondrés et plusieurs autres évacués", résume-t-elle.

Cette nouvelle alerte est survenue un peu plus de quinze jours après l'effondrement des deux bâtiments de la rue Pierre-Mauroy, et les évacuations successives rue de la Monnaie et rue Lepelletier. Cette dernière a finalement pu être rouverte dans le courant de la journée, après trois jours de fermeture pour laisser la place aux experts.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité