Effondrements d'immeubles à Lille : un chantier de sécurisation a commencé

Publié le

Depuis mercredi 23 novembre, la société Freyssinet a débuté des travaux de sécurisation du site de l'effondrement de la rue Pierre-Mauroy, à Lille. Neuf poutres géantes, des "butons", seront posées entre les deux immeubles avoisinants. Cette partie du chantier devrait durer jusqu'au mois de janvier 2023.

Des travaux importants de sécurisation ont débuté, mercredi 23 novembre, près de dix jours après l'effondrement des deux immeubles de la rue Pierre-Mauroy, à Lille. La société Freyssinet, spécialisée dans le génie civil, est en charge du chantier.

L'objectif de ces nouvelles opérations est de "sécuriser les lieux", assure l'entreprise. En effet, l'écroulement des bâtiments du n°42 et 44 a fragilisé les immeubles avoisinants.

Des poutres entre les immeubles

Pour consolider le site, neuf poutres géantes - que l'on appelle des "butons" - seront posées entre les murs pignons de l'Hôtel de la paix et du n° 40.

Des étais seront également installés à l'intérieur de l'immeuble 40, pour le renforcer et éviter qu'il ne bouge. Ce jeudi matin, on pouvait apercevoir un ouvrier, sur une grue Manitou, œuvrer sur le bâtiment en question.

Pas de déblayage imminent des gravats

Pour l'heure, il n'est pas question de déblayer le site et d'enlever les gravats du sol. Si l'entreprise Freyssinet est "chargée d'accompagner les experts dans l'évacuation des gravats", celle-ci se fera plus tard. 

Le chantier de consolidation en cours pourrait se poursuivre jusqu'en "janvier", nous a indiqué la société.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité