Vieux-Lille : expertises "rassurantes" rue Lepelletier, la majorité des habitants vont pouvoir regagner leur logement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton .

La quasi-totalité des habitants de la rue Lepelletier, évacués il y a 3 jours vont pouvoir regagner leur logement ce mardi 29 novembre. Les commerces peuvent également rouvrir, à l'exception du restaurant d'où l'alerte a été donnée.

Des nouvelles rassurantes dans un contexte de "psychose. Trois jours après l’évacuation de trois immeubles rue Lepelletier suite à une alerte donnée par des employés du restaurant l’Orange Bleue, les conclusions des expertises menées ont été rendues publiques.

Aucun risque d’effondrement n’a été constaté dans deux des trois immeubles. Au numéro 30, d’où le signalement de l’agrandissement d’une fissure a été donné dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 novembre, des travaux vont devoir être menés par le propriétaire.

Installation d’un échafaudage devant l'Orange bleue

Au 30 rue Lepelletier, où une fissure s’était agrandie ces derniers jours entrainant des chutes de torchis, le restaurant l’Orange bleue "restera fermé le temps de la reprise nécessaire du mur", indique la mairie de Lille dans un communiqué.

Le syndic de l’immeuble est particulièrement mobilisé pour que le nécessaire soit fait rapidement.

Extrait du communiqué de la mairie de Lille

Le propriétaire a également été sommé d’installer un échafaudage avec étaiement sur la façade, côté rue.

Conséquence : les deux appartements situés au-dessus du restaurant restent inhabitables tant que les travaux n’ont pas été menés, condition pour que les habitants puissent réintégrer leurs logements. 

Réouverture des commerces et retour des habitants

À l’arrière du restaurant situé au numéro 30, les habitants vont pouvoir regagner leur logement. Les restrictions sont également levées dans les immeubles situés aux numéros 28 et 32 de la rue.

Tous les commerces, à l’exception de l’Orange bleue, vont pouvoir rouvrir dès cet après-midi. Cela concerne le Petit Lunetier, la bijouterie Arthus Bertrand, la boutique Naomi et le magasin Les raffineurs ; où un étaiement de confort du mur arrière est toutefois nécessaire.

La rue reste bloquée à la circulation des véhicules, mais les piétons peuvent de nouveau déambuler dans la rue Lepelletier en empruntant le trottoir situé du côté des numéros impairs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité