Cet article date de plus de 5 ans

Lille - Euro 2016 : une vidéo montre les affrontements sur la Grand-Place entre supporters allemands et ukrainiens

Vers 17h30, ce dimanche, une trentaine d’hommes se sont rués, certains masqués, lançant chaises et tables de café, entre la place Charles de Gaulle et la place Rihour à Lille en marge du match de l'Euro 2016 Allemagne-Ukraine. Six personnes ont été interpellées dont une pour violences aggravées.
© Maxppp
De rapides échauffourées ont éclatées hier à Lille, entre des supporters ukrainiens et allemands. Contacté par francetv info, un cafetier raconte la scène : "Les Allemands et les Ukrainiens étaient là, dans une ambiance bon enfant. Ils s'amusaient, tout allait bien."

Vers 17h30, des hommes se retrouvent vers la Grand-Place : "Certains étaient torse nu, d'autres masqués par des foulards ou des masques de tissu", précise le gérant de l'établissement. "D'un coup, ils sont arrivés en courant dans la rue. En 20 secondes, ils ont arraché les drapeaux, balancé les tables et les chaises dans les terrasses et latté tous les gens qu'ils croisaient." Les incidents ont eu lieu entre la place du général de Gaulle et la place Rihour.

Un scène très rapide

Sur twitter, un témoin a photographié de la scène :

Une vidéo qui circule sur internet montre des personnes se ruer sur les bataille qui prend place.
Des hooligans filmés sur la Grand Place à Lille

Présentes à proximité, les forces de l'ordre se sont déployées sur le lieu de l'incident mais n'ont pas eu à intervenir davantage, "leur simple présence a calmé les manifestants", a affirmé de son côté à l'AFP la direction départementale de la sécurité publique du Nord (DDSP).

Des policiers allemands étaient également sur place. Les forces de l’ordre ont procédé à une dizaine interventions qui ont donné lieu à 6 interpellations dont une pour violences aggravées.

6 interpellations

S’agissant des secours à personnes, les sapeurs-pompiers, les associations de secouristes et le SAMU ont pris en charge 40 personnes donnant lieu à 5 hospitalisations à l’hôpital Salengro (4) et l’hôpital Saint Vincent (1) à Lille.

Par ailleurs, 25 personnes ont été interdites d'entrée en France à la frontière belge, dans le cadre des contrôles organisés à la frontière. Elles étaient "défavorablement connues des services de police français ou étrangers". Sur les réseaux sociaux, une image circule, qui montre des supporters allemands portant une banière nationaliste, et sur laquelle certain font des saluts nazis.

3400 personnes pour la sécurité

Dans un communiqué, la Préfecture du Nord précise que  plus de 3 400 personnes, policiers, gendarmes, douaniers ainsi que les services de secours à personnes, sapeurs-pompiers, secouristes étaient mobilisés pour assurer le bon déroulement de la rencontre Allemagne-Ukraine au stade Pierre-Mauroy.

« La marche des supporters allemands, « fan walk » qui a débuté, rue de Cambrai à 17 heures, pour se rendre au stade Pierre Mauroy, s’est déroulée dans le calme », poursuit le communiqué.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport