Lille : à l'hôpital La Louvière, écrire pour oublier la maladie

A Lille, l'hôpital a Louvière organise des ateliers d'écriture avec la romancière Carole Fives pour les patients, afin de mettre la douleur entre parenthèses. 

© France 3 NPDC
Les rêves permettent aux patients de l'hôpital La Louvière à Lille de s'échapper. Ils sont aussi au centre de l'atelier d'écriture initié par la direction régionale des affaires culturelles et l'agence régionale de santé. 
Lille : soulager les patients par l'écriture ©France 3 NPDC

"Quand on parle, on ne sent pas la douleur"

Equipés d'un enregistreur, l'écrivaine Carole Fives accompagnée d'un comédien vont de chambre en chambre pour recueillir les rêves des patients. Pour Emilia Spiers qui se bat contre un cancer généralisé, cet échange est primordial, comme une sorte de thérapie. "Ça me permet de m'extérioriser, de pouvoir dire ce que j'ai sur le coeur, librement sans être jugée, sans tabou." 

Parler mais aussi écrire et partager. L'idée c'est d'échanger avec d'autres malades mais aussi avec des personnes venues de l'extérieur. "L'écriture est un recours, un moyen d'expression passionnant, c'est important d'utiliser le rêve, l'écriture, la voix", explique  Caroles Fives

L'objectif ? Améliorer le quotidien des personnes hospitalisées."Quand on parle on ne sent pas la douleur", confirme Michel Reda, patient de La Louvière. Le personnel hospitalier peut lui aussi participer aux ateliers qui se poursuivront encore pendant un mois.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société culture