Lille : interpellation d'Alexandre Chantry, figure locale des Gilets jaunes

C'est cette figure locale des Gilets jaunes qui organise, depuis le début du mouvement, les rassemblements à Lille.
Alexandre Chantry, figure lilloise du mouvement des Gilets jaunes, a été interpellé ce mardi 22 janvier devant le Grand Palais de Lille, où il s'était rendu avec une poignée de personnes pour protester la venue supposée de Christophe Castaner.

Le Grand Palais accueille ce mardi 22 janvier le Forum international de la Cybersécurité, mais si la venue du Secrétaire d'État à la Cybersécurité Laurent Nunez a été annoncée, celle du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner n'était pas prévue (et n'a pas eu lieu).

 

Rassemblement devant le commissariat

L'interpellation s'est faite vers 9h20, sur le parvis du Grand Palais. Alors qu'ils se trouvent sur un trottoir, à bonne distance de l'entrée, un petit groupe de policiers s'approche pour demander aux manifestants de quitter les lieux, avant d'interpeller Alexandre Chantry.
 

La vidéo de l'interpellation a été diffusée sur Facebook. On y voit plusieurs policiers aborder les manifestants (pas plus d'une dizaine) rassemblés sur un trottoir, sous la neige


Policier : "Bonjour."
Gilets jaunes : "Bonjour
Policier  : "Vous êtes en manifestation, pas de déclaration préable, donc je vais vous repousser et monsieur Chantry vous allez me suivre pour organisation d'une manifestation sans autorisation préalable."

Les Gilets jaunes protestent.

Kev Drob

Venue castaner lille Edit: Nous étions une petite dizaine, en face du grand palais afin d'avoir l'opportunité "d'échanger" avec Mr Castaner, lorsque nous avons été "dégagés" (je reprend les termes...


Policier : "Si si, moi j'estime que c'est une manifestation, monsieur, révisez vos cours de droit. Donc à partir de maintenant, vous êtes interpellé."

Puis, quelques secondes plus tard alors qu'Alexandre Chantry est emmené par des agents, un autre policier s'adresse aux autres personnes : "Vous dégagez, vous partez par là (...) Vous reprenez le boulevard, vous dégagez. Ceux qui seront encore là ici une minute, ce sera interpellation et garde à vue"
 
Les Gilets jaunes se sont rassemblés vers 11 heures devant le commissariat de Lille pour exiger la libération d'Alexandre Chantry. Contactée, la DDSP du Nord renvoie vers le parquet de Lille, lequel n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

Dans un communiqué commun, les députés lillois de La France Insoumise (dont Alexandre Chantry est proche) Adrien Quatennens et Ugo Bernalicis "condamnent l'interpellation d'Alexandre Chantry" (...) "sous motif de 'manifestation non-déclarée'".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société