Lille sacrée “Capitale French Tech”, ça veut dire quoi ?

Lille se distingue grâce au pôle d'Euratechnologies / © Wikimedia Commons
Lille se distingue grâce au pôle d'Euratechnologies / © Wikimedia Commons

Il y a en réalité... treize "Capitales French Tech" en France.

Par Quentin Vasseur

Lille a reçu ce mardi le label "capitale French Tech", et il n'en fallait pas plus pour voir les acteurs du numérique et les élus de la métropole s'en réjouir. Martine Aubry s'est dit sur Twitter "très fière que notre écosystème soit nommé Capitale French Tech par l'État".

Le président de la MEL Damien Castelain, de son côté, évoque "une superbe reconnaissance de l'écosystème local et du travail d'Euratechnologies".
 

 

La "French Tech", qu'est-ce que c'est ?

Le label "French Tech" a été décerné pour la première fois en 2014 à neuf villes françaises – ou plutôt à neuf pôles métropolitains – pour distinguer "l'écosystème des startups françaises et de tous ceux qui le composent - des biosciences aux marketplaces en ligne", selon le site officiel du label, soutenu par l'État.

Recevoir le label signifie donc qu'une ville est reconnue comme un acteur important parmi les start-up françaises. Il agit comme une marque commune pour les entreprises innovantes, leur donne une même identité visuelle et favorise l'échange entre elles. Un réseau, en somme.

 

Pléthore de capitales

Lille avait déjà été distinguée avec le "simple" label en novembre 2014 lors de la première fournée. Cinq ans plus tard, la voilà promue en même temps qu'une poignée d'autres ville.

Au total, 13 "Capitales French Tech" (dont Lille), 38 "Communautés French Tech" en France et 48 autres à l'international ont été listées. Parmi les "Communautés French Tech" se trouvent notamment "Artois", "Grand Hainaut", "Littoral Hauts-de-France" et "Hauts-de-France Sud".
 


La distinction de Lille en tant que capitale régionale n'est donc pas vraiment exceptionnelle au milieu des douze autres, mais confirme seulement que la capitale des Flandres compte depuis 2014 parmi les métropoles qui comptent en numérique.
 

Sur le même sujet

Les + Lus