Lille : un cabinet d’architecture met à disposition ses bureaux pour les étudiants isolés

Le cabinet O Architecture, situé dans le Vieux-Lille, a eu l’idée de mettre à disposition des étudiants quelques bureaux dans leurs locaux, alors que la majorité des employés sont en télétravail. L’objectif : lutter contre l’isolement et le décrochage.

Huit bureaux sont mis à disposition dans cette agence d'architecture du Vieux-Lille.
Huit bureaux sont mis à disposition dans cette agence d'architecture du Vieux-Lille. © Facebook / Cabinet O Architecture

C’est une initiative qui fait du bien en ces temps difficiles, alors que les étudiants sont dans leur grande majorité privés de cours en présentiel dans les écoles et les universités. Le cabinet d’architecture lillois O Architecture a décidé de mettre gratuitement à disposition des jeunes qui le souhaitent des bureaux dans leurs locaux du Vieux-Lille.

Il suffit simplement d’envoyer un message sur la page Facebook pour réserver sa place. Huit postes sont disponibles, et les étudiants peuvent bénéficier du wifi, d’une imprimante, d’une machine à café mais surtout de compagnie. Et les réservations affluent de tous horizons : étudiants en médecine, en psycho ou en école de commerce… mais également jeunes actifs qui cherchent un emploi.

"Nos locaux sont très grands, distanciation assurée"

L’idée a germé dans la tête de Victor Lasch, à la tête de l’agence, lorsqu’il a réalisé le constat suivant : alors que la majorité des postes de travail de l’agence sont désertés – télétravail oblige – de nombreux étudiants sont cloitrés chez eux, seuls, dans leurs petits appartements. "On s’est dit : banco. Les étudiants sont dans la galère et nos années étudiantes ne sont pas si lointaines, explique-t-il. On n’imagine pas ne pas pouvoir se réunir en groupe pour travailler."

Et les locaux sont plus que spacieux, puisque l’agence a emménagé en fin d’année dernière dans l’ancien collège internat Sainte Marie, situé rue Maracci à Lille. "On a un grand espace qui nous permet de respecter les règles sanitaires et la distanciation", assure Victor Lasch.

Dispositif gagnant-gagnant

Au-delà d’apporter de l’aide aux étudiants isolés, cette initiative se veut créatrice de lien social dans cette période où les rencontres sont quasi-inexistantes. "On a une grande cuisine dans laquelle on déjeune tous les midis tous ensemble, raconte le directeur de l’agence. C’est un endroit convivial et on en fait profiter tout le monde." Et les retours sont plus que positifs. "On ne se rendait pas compte, mais en fait en discutant avec les étudiants, il y a un vrai malaise. Alors si on peut aider…"

Au-delà des étudiants, Victor Lasch l’assure : ce dispositif est gagnant-gagnant. "Ça nous permet de voir du monde, d’autres têtes et de rencontrer des gens. Ça dynamise aussi l’agence."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société université éducation solidarité