Cet article date de plus de 5 ans

Le LOSC accroche les Aiglons chez eux

Le LOSC a obtenu le match nul (1-1à samedi soir contre l'OGC Nice à l'Allianz Riviera lors de la 3e journée de Ligue 1. Les Aiglons restaient sur deux victoires sans but encaissé.
Pour le LOSC, c'est sans doute un très bon point pris à l'extérieur. Mais matche nul est une déception pour le club niçois, qui aurait en cas de victoire occupé seul la tête du classement, en attendant le choc Monaco-PSG dimanche. 

Dans la lancée de son sans-faute de début de saison, Nice, pourtant largement remanié durant l'été, a maîtrisé le début de rencontre. Le Gym a concrétisé très vite après un ballon chipé dans les pieds d'Amadou par Seri. Comme devant Rennes et à Angers, l'international ivoirien était à l'origine du but azuréen en lançant dans l'axe le milieu Vincent Koziello qui marquait en bout de course de l'intérieur du gauche (1-0) à la troisième minute. Mais peu à peu, Lille se trouvait de plus en plus habile avec Benzia à la manoeuvre pour trouver la profondeur, si absente du jeu des Aiglons. Un contrôle raté dans la surface d'Eysseric, puis une tête à côté de Plea exposait Nice à un but entaché de hors-jeu du défenseur Franck Béria, décalé à gauche d'une talonnade par Benzia (1-1) avant la demi-heure (27e minute).
durée de la vidéo: 00 min 27
Ligue 1 : Nice-LOSC (1-1)

Dans une atmosphère toujours aussi étouffante en seconde période, les deux formations avaient toutes les peines du monde à prendre l'ascendant. Mais toutes deux ont eu tour à tour l'opportunité de forcer la décision sous les yeux de Dante, le défenseur international brésilien (et ex-Lillois) resté finalement toute la soirée sur le banc des remplaçants azuréens. Cardinale stoppait sur sa ligne le coup franc de Bauthéac (50e) avant d'être sauvé par sa barre sur la reprise de la tête de De Préville (87e) entré en jeu peu avant. Plus en réaction qu'en action tout au long de ses 45 minutes, Nice croyait pouvoir s'en sortir avec une tête de Plea finalement bien captée par Enyeama (67e), le gardien lillois étant tout aussi autoritaire devant Walter (89e).
Frédéric Antonetti, entraîneur du LOSC : "Nous avons été plus conquérants"
"Ce résultat est-il logique ? Oui et non. Nous avons été plus conquérants mais nous pouvons perdre le match à la fin. Dans l'ensemble, nous avons pris les initiatives. Nous n'avons pas de chance. Nous avons touché notre troisième barre de la saison. Nice en a eu autant à son profit. Les joueurs méritaient mieux. Ils ont su rattraper collectivement les erreurs commises sur l'ouverture du score niçois. Notre match a été cohérent devant un adversaire en pleine réussite qui restait sur une belle prestation à Angers. Je ne sais pas si Franck Béria n'avait plus marqué depuis six ans (depuis novembre 2010, NDLR). Mais il a marqué un beau but sur une belle action collective."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport ligue 1 ogc nice