LOSC : Gérard Lopez confirme le rachat du club Mouscron et ses ambitions pour Boavista

Le président du LOSC s'apprête à devenir l'actionnaire majoritaire du club de l'Excel Mouscron, à la frontière belge. Un projet qui ne lui fait pas oublier ses ambitions avec le club portugais de Boavista.
Le président du LOSC souhaite rapprocher les Dogues de leurs voisins belges.
Le président du LOSC souhaite rapprocher les Dogues de leurs voisins belges. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Dans un entretien à nos confrères de la Voix du Nord, le président du LOSC, Gérard Lopez, a annoncé le rachat dans les prochains jours du club de Mouscron, à la frontière belge.

Un lien entre les deux clubs que Gérard Lopez estime logique : "Ce rapprochement a un sens géographique, culturel et sportif. Il permettrait d’avoir un tremplin plus efficace pour nos joueurs que les championnats de N2 ou N3." Il devrait devenir actionnaire à 90 % du club, cela permettra à une dizaine de jeunes joueurs de football formés à Lille de jouer de l'autre côté de la frontière. 

Boavista toujours en ligne de mire

Le président reste intéressé par le club portugais de Boavista. Il pourrait devenir à 51 % actionnaire d'un des clubs de la ville de Porto. Un rapprochement entre les deux clubs pour faire bénéficier aux Portugais de l'expertise du LOSC, mais aussi pour "en faire un gros club au Portugal et y découvrir des joueurs". Un intérêt qui semble lui aussi s'inscrire dans une certaine logique : sept joueurs de l'effectif actuel du LOSC sont portugais ou issus d'un pays lusophone, tout comme Luis Campos, le conseiller sportif du club et du président.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport belgique