LOSC : "Vous ne méritez plus ce maillot", l'exaspération des supporters lillois après les revers successifs du club

Publié le

Dans un courrier publié le 21 avril, au lendemain de la défaite contre Reims, l'ensemble des sections de supporters font état de leur mécontentement face aux mauvais résultats du club. Le match contre Strasbourg, dimanche 24 avril à Pierre Mauroy, s'annonce électrique.

Trois derbys perdus contre Lens, une maigre 9e place au classement général... Les résultats décevants du LOSC exaspèrent les supporters ces dernières semaines. Lors de la dernière défaite à Reims, mercredi 20 avril, un événement est venu faire déborder le vase, déjà bien rempli.

Dans un communiqué, publié au lendemain de ce revers, les cops lillois reprochent au club d'avoir censuré le déploiement d'une banderole au sein de leur parcage rémois du stade Auguste-Delaune. La phrase inscrite dessus : "vous ne méritez plus de porter de ce maillot". Dans des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on voit des Ultras déplier la banderole à l'extérieur du stade, avant la rencontre.

"En interdisant cette forme de communication, l'institution LOSC entretien la colère et la frustration des supporters, écrivent-ils dans ce courrier, signé par l'ensemble des sections. Elle donne raison à ces joueurs qui, après avoir écrit l'histoire, ont souillé ces années historiques de suprématie régionale."

"Des matchs ridicules"

Cette saison, le champion de France en titre offre un visage méconnaissable. En dehors d'un parcours remarqué en Ligue des champions, les prestations lilloises sont très éloignées des standards de l'an dernier. La preuve en chiffres : alors que le club nordiste comptabilise 48 points après 33 journées de Ligue 1, il en dénombrait 22 de plus la saison passée.

Dans le communiqué, les résultats médiocres du LOSC face aux "petites les plus modestes du championnat (Lens, Angers, Metz, Bordeaux, Reims)" sont pointés du doigt. "Des matchs ridicules", "une humiliation", un manque "d'orgueil".

Avec neuf défaites de championnat, et une seule victoire sur les cinq dernières rencontres, Lille s'éloigne des cinq premières places qualificatives pour l'Europe. Et si mathématiquement tout reste possible, l'espoir est mince. "Après la défaite à Reims, plus personne n'y croit, lâche François Stock, des Dogues du Net. Est-ce que les joueurs sont fatigués ? Ont-ils déjà la tête aux futurs transferts ?" Il s'interroge.

Dimanche 24 avril, Lille affrontera Strasbourg au stade Pierre Mauroy. Sans un sursaut d'orgueil de la part des joueurs de Jocelyn Gourvenec, les relations avec les supporters pourraient continuer de se tendre.