• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Maëva Coucke rend sa couronne de Miss France : revivez les meilleurs moments du règne de la Nordiste

L'ex-Miss Nord Pas-de-Calais a remis son écharpe à Miss Tahiti ce samedi soir à Lille. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
L'ex-Miss Nord Pas-de-Calais a remis son écharpe à Miss Tahiti ce samedi soir à Lille. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Maëva Coucke, Miss France 2018, a passé le relais à Vaimalama Chaves ce samedi 15 décembre au Zénith de Lille. La jeune femme était la troisième Nordiste à être sacrée Miss France en quatre ans. Retour sur les moments forts de son année de règne.

Par MD avec Emma Vinzent

Une chevelure rousse flamboyante et de grands yeux verts : Maëva Coucke a prêté son visage à la France cette année pour incarner l'élégance"Combien de fois on m'a répété : « C'est impossible d'avoir une troisième Miss France Nord Pas-de-Calais »", se rappelle la Nordiste.

Et pourtant, Maëva Coucke est devenue la troisième a décrocher le titre de reine de beauté en quatre années de concours. Un sacre inattendu et surtout une écharpe de plus qui a provoqué l'euphorie dans la région.
 
Maëva Coucke rend sa couronne de Miss France : revivez les meilleurs moments de son règne
>> Emma Vinzent

Camille Cerf, Iris Mittenaere... Annabelle Varane n'aura pas été la suivante sur la liste. La soeur de Raphaël Varane s'est arrêté aux portes de la finale. Maëva Coucke a passé le témoin à Vaimalama Chaves, Miss Tahiti au Zénith de Lille.
 

Un an après son sacre de Miss France 2018, on revient sur cette année de règne. De Boulogne-sur-Mer au podium de Miss Monde.

 

Racines Nordistes chéries


Malgré son titre national, la Miss du Nord n'oublie pas ses origines. Une fois quitté les podiums et les talons hauts, elle sillonne les routes de la région. "C'est avec plaisir que je viens à Boulogne-sur-Mer. Je suis Miss Nord Pas-de-Calais avant tout", affirme-t-elle peu après son sacre, de passage dans la ville où elle a fait ses études.
 

Liévin, Seclin... Maëva Coucke a multiplié les visites dans sa région d'adoption, au plus grand bonheur de ses admirateurs. Elle a notamment été la vedette du tapis rouge au festival Séries mania à Lille, en avril dernier.

"On essaye depuis plusieurs années de mettre ce festival en avant, donc c'est assez symbolique d'être ici ce soir", affirmait alors la reine de beauté.
 

 

Péripéties à Fort Boyard


La Miss a perpétué la tradition en participant à l'aventure Fort Boyard (à plusieurs reprises)... même si l'histoire a failli mal se terminer lors de sa dernière apparition. Alors qu'elle participait à l'émission avec l'ex-Miss France Nordiste Camille Cerf, elle s'est blessée pendant la première épreuve.

Maëva Coucke devait tenir en équilibre sur un tapis roulant tout en décrochant des sceaux suspendus au plafond pour les déverser dans une jauge devant elle. Mais elle a perdu l'équilibre, chutant au bout du tapis et s'est fait une entorse à la cheville. Heureusement, elle a pu continuer l'aventure malgré sa blessure.
 
Les seaux de... Maëva Coucke

Autre moment mémorable, mais plus léger cette fois : le jacuzzi de la Nordiste avec des crabes pendant l'épreuve du Père Fouras Show. Le but : répondre aux questions sans se laisser perturber par les bestioles versées dans le bassin. Un défi (presque) relevé.

 

Pas de couronne à Miss Monde


Maëva Coucke a manqué l'écharpe de Miss Monde de peu : elle a été sélectionnée pour le top 12, mais passe à côté du top 5. La Nordiste y affrontait 118 concurrentes qui préparaient le show final en participant à des "challenges".

La Française ayant gagné l'épreuve "Top Model", sa place dans le top 30 était garantie. Après une heure et demi de concours, elle est sélectionnée pour le groupe "Europe". Mais c'est finalement Miss Bielorussie qui accède au top 5.
 

Mais la Nordiste n'a pas pu s'inscrire pas dans les pas de sa prédécesseure Iris Mittenaere et participer à Miss Univers. La raison : l'élection se déroule le lendemain de celle de Miss France 2019, et à l'autre bout du monde.

La belle aux cheveux de feu ne pouvait pas être au four et au moulin, à savoir présider la cérémonie organisée au Zénith de Lille le samedi 15 décembre... et être le 16 à Bangkok en Thaïlande.

Après cette année chargée en événements, il est maintenant temps pour Maeva Coucke de raccrocher la couronne. Mais elle ne quitte pas la lumière des projecteurs pour autant : elle souhaite aujourd'hui devenir actrice.

 

Sur le même sujet

Les spectacles du "Mignon Palace" à Friville-Escarbotin (Somme) dans les années 50

Les + Lus