"Pour tout entraîneur, le rêve est d’être champion" : avant la rencontre face à Lyon, le LOSC veut encore y croire

Pour la 34ème journée de Ligue 1, le LOSC affronte Lyon dimanche 25 avril à 21 heures. Une rencontre au sommet entre deux équipes  qui se battent pour le titre, à cinq journées à peine de la fin de la saison. Actuellement 2ème, les Dogues pourraient chuter à la 4ème place en cas de défaite.

Memphis Depay et Renato Sanches lors du match aller au stade Pierre Mauroy, le 1er novembre 2020. Score final : 1-1.
Memphis Depay et Renato Sanches lors du match aller au stade Pierre Mauroy, le 1er novembre 2020. Score final : 1-1. © FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP

Tout donner pour espérer rester dans la course au titre. Après avoir été leader pendant plusieurs semaines, le LOSC pourrait se retrouver quatrième dès le coup de sifflet final de la rencontre face à Lyon, ce dimanche 25 avril à 21 heures.

À cinq journées de la fin de la saison, quatre équipes sont au coude-à-coude pour être sacrés champions, et l’Olympique Lyonnais est un concurrent direct des Dogues. "C’est tellement serré qu’on doit se concentrer sur le match qui arrive, a prévenu Christophe Galtier. Si il y a dix mois, on nous avait dit que la 34ème journée aurait été un match pour la course au titre, personne n’aurait mis beaucoup d’argent en jeu". 

Car l'objectif reste inchangé : occuper la première marche du podium."Pour tout entraîneur, le rêve est d’être champion", a rappelé Galtier en conférence de presse d'avant match, même si le LOSC est d'ores et déjà assuré d’un avenir européen la saison prochaine.

"Si nous l’emportons à Lyon, évidemment que ce sera une grande performance …"

Tenu en échec à domicile par Montpellier la semaine dernière, Lille a lâché deux points précieux à la course au titre.

Actuellement 2ème avec 70 points derrière le PSG qui a un match d’avance, les Dogues jouent gros. "Si nous l’emportons à Lyon, évidemment que ce sera une grande performance", avance l’entraîneur du LOSC.

Une victoire qui serait synonyme de confiance pour les joueurs, alors que Lille réalisé actuellement une série de onze matchs à l’extérieur sans défaite face à une équipe de Lyon plus instable. Mais les Dogues devront muscler leur jeu offensif pour espérer s’imposer dans un match qui s’annonce assez fermé. 

"Quand vous êtes à la bagarre contre des équipes comme Paris, comme Lyon, comme Monaco, ce sont les détails qui comptent", résume le coach. "Il faut toujours se remettre en question et maintenir une extrême exigence, mais aussi développer de la confiance chez les joueurs et dans le groupe". Ce que s’est forcé de faire Christophe Galtier cette semaine alors que son équipe ne jouait pas, contrairement à Lyon qui a perdu 2 à 0 à face à Monaco en coupe de France.

"… mais ça ne veut pas dire qu’on sera favori pour le titre"

Pour autant, l’entraineur du LOSC ne veut pas associer une possible victoire de son équipe à une première place assurée en fin de saison. Prudence. "D’une semaine à l’autre, il y a un favori. Je me rappelle qu’après notre belle victoire à Paris, nous étions les favoris. Actuellement, on dit Paris, Monaco… et on met un peu en retrait Lyon et beaucoup Lille".

"Si le LOSC est aujourd’hui à la bataille pour la Champion’s League et pour le titre, c’est que les joueurs savent faire. Mettons tout en oeuvre pour se battre jusqu’au bout, match après match".

Christophe Galtier, entraineur du LOSC

Et il prévient. "Une victoire face à Lyon ne veut pas dire qu’on sera favoris pour le titre, il restera encore des points à distribuer". Ne pas brûler les étapes et se focaliser sur les match les uns après les autres. "On sera peut-être quatrièmes dimanche soir à 23 heures, admet Galtier. Le match d’après on recevra Nice et il faudra tout mettre en oeuvre pour les battre". Et ainsi de suite jusqu'à la finde la saison.

En attendant, rendez-vous ce dimanche, dès 21h05, pour suivre la rencontre au sommet face à Lyon.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport ligue 1