Trois questions à Clément Beaune, ministre délégué aux Transports sur l'offre TER, son bouclier tarifaire et l'aéroport de Lesquin

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall .

Le ministre délégué aux Transports est venu ce lundi 7 novembre, à la rencontre de Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France. Après être passé à Dunkerque, le ministre s'est rendu à Lille. Entretien en gare de Lille Europe.

Le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune était à Lille ce lundi. Il a répondu à nos questions sur la pénurie de conducteurs SNCF, un manque qui engendre de nombreuses suppressions de trains express régionaux (TER), en particulier dans les Hauts-de-France.

Comment accélérer le retour à la normale de l'offre TER en Hauts-de-France (sur 1255 TER quotidiens quelque 150 sont actuellement supprimés) alors que le temps de formation des 65 conducteurs qui manquent est incompressible ? 

Clément Beaune, ministre délégué aux Transports, à propos des suppressions de trains, faute de conducteurs, dans les Hauts-de-France. ©France Télévisions

Clément Beaune a rappelé mettre la pression nécessaire sur la SNCF pour régler ce problème, par exemple en faisant appel à des conducteurs d'autres régions, mais sans accélérer les temps de formation qui doivent rester incompressibles. Des mesures seront annoncées dans les prochains jours par la SNCF avec un calendrier de retour à la normale. 



La SNCF va-t-elle mettre en place un bouclier tarifaire pour ses usagers en 2023 ?

Dans quelle mesure ? 

Clément Beaune, ministre des Transports, à propos d'un bouclier tarifaire à la SNCF ©France Télévisions

Le ministre a demandé à la SNCF de mettre en place, alors que l'entreprise publique s'apprête à diffuser les tarifs 2023, un bouclier tarifaire. C'est-à-dire une augmentation des tarifs des billets inférieure à l'inflation. Et des dispositions spécifiques pour les ménages modestes et les jeunes. 

Sur l'agrandissement de l'aéroport de Lesquin

Clément Beaune, ministre des Transports, à propos de l'aéroport de Lesquin ©France Télévisions. Jean-Marc Vasco

La modernisation de l'aéroport est "importante et nécessaire" pour le développement économique de la région, selon le ministre. Sur la question des nuisances, de l'environnement, des inquiétudes se sont manifestées. Une étude sera donc réalisée dans les prochains mois qui "ne remettra pas en cause la modernisation de l'aéroport" mais étudiera l'impact (en matière de nuisances sonores et environnementales) de la modernisation de l'aéroport. Des mesures sur les "horaires des avions" pourraient en découler.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité