Un influenceur chinois présente Lille comme l’une des plus belles destinations d’Europe, la vidéo fait un carton

Zhu Zhengting, influenceur chinois, a partagé dans une courte vidéo des images de Lille pour en faire la promotion et inciter les touristes à découvrir la capitale des Flandres. En quelques jours seulement, elle totalise près de 3 millions de vues. Une nouvelle manière de communiquer.

La vidéo, postée sur le réseau social chinois Weibo, a été vue près de 3 millions de fois en quelques jours seulement.
La vidéo, postée sur le réseau social chinois Weibo, a été vue près de 3 millions de fois en quelques jours seulement. © Europass

La vidéo dure moins de deux minutes, et la partie consacrée à la ville de Lille à peine plus de 20 secondes. Elle est pourtant devenue virale : près de 3 millions fois de vues en quelques jours seulement, 200 000 partages et près de 50 000 commentaires… Tout ça à plus de 8 000 kilomètres de chez nous, en Chine.

La vidéo a été réalisée par Zhu Zhengting, 25 ans, et postée sur le réseau social chinois Weibo. Star dans son pays, il est à la fois artiste, musicien, et influenceur. Un métier à part entière qui consiste à utiliser son statut et sa notoriété pour devenir un relais d’opinion et influencer les habitudes de consommation de son auditoire dans un but purement marketing. Ici, l’objectif est de donner envie à sa communauté de découvrir la capitale des Flandres.

Certains mettent en avant des vêtements, des produits de beauté ou encore de la nourriture, lui promeut des destinations touristiques. Dans sa vidéo, il est question d’Interlaken en Suisse, de  Berlin en Allemagne… et de Lille.

Interlaken, Berlin et Lille

En quelques secondes, Zhu Zhengting vante les nombreux atouts de Lille. L’architecture bien sûr, mais aussi l’aspect agricole de la métropole. "De nombreux produits locaux sont créés à partir du terroir qui l’environne, explique l’influenceur, sans parler de la bière !" Toutes les images utilisées sont animées, puisqu’il ne s’est pas rendu sur place pour réaliser la courte vidéo. On y découvre les façades typiques de Lille, l’hôtel du Carlton et des bières bien sûr.

Une vidéo qui n’est pas sortie de l’imaginaire de l’influenceur puisqu’elle s’inscrit dans une vaste opération lancée par la European Travel Commission (ETC), un organisme de l’Union Européenne, qui rémunère d’ailleurs Zhu Zhengting pour ce travail. Un appel à projets baptisé "Wanderlust, Wonder Europe" a été lancé par l’ETC pour promouvoir des destinations en Europe auprès des voyageurs indépendants chinois. C’est dans ce cadre que l’agence d’attractivité Hello Lille a postulé et a été sélectionnée comme une vingtaine d’autres villes d’Europe.

Lille veut attirer plus de touristes chinois

"On a lancé cette opération et on ne pensait pas qu’il y aurait un tel retour", raconte aujourd’hui François Navarro, directeur d’Hello Lille. Alors que la situation sanitaire a considérablement freiné les voyages, l’objectif de cette campagne est de profiter de la pause forcée pour reconquérir de nouveaux publics, et notamment le marché chinois. "La Chine est un marché d’opportunités à moyen terme pour Lille", résume-t-il. La clientèle asiatique - dont la grande majorité vient de Chine - représente 2 à 3% des touristes chaque année à Lille. Alors la marge de progression est immense, même si les marchés prioritaires de l’agence "restent le marché français et européen", rappelle le directeur.

En octobre 2019, des représentants d’Hello Lille s’étaient d’ailleurs rendus dans cinq villes en Chine pour présenter les atouts touristiques de Lille. "Nos atouts recherchés par les touristes chinois sont la qualité de nos hôtels, l’architecture, l’histoire avec notamment la maison natale de Charles de Gaulle mais aussi la gastronomie", explique François Navarro. Bières ou gaufres de chez Meert… des spécialités plébiscitées par les touristes qu’on retrouve dans la vidéo postée il y a quelques jours par l’influenceur chinois Zhu Zhengting.

"S’appuyer sur des influenceurs, c’est nécessaire mais il faut faire attention"

Aujourd’hui, les traditionnels salons de promotion touristique ne sont plus la seule façon de communiquer sur l’attractivité d’une ville ou d’une région. Les journalistes spécialisés sont désormais concurrencés par les blogueurs et les influenceurs, devenus incontournables.

"S’appuyer sur des influenceurs, c’est nécessaire. Mais il faut faire attention".

François Navarro, directeur de l'agence d'attractivité Hello Lille

"S’appuyer sur des influenceurs, c’est nécessaire, affirme le directeur de l’agence d’attractivité lilloise. Mais il faut faire attention". Selon lui, "on met sous ce terme à peu près tout et n’importe quoi". Avec l’influenceur chinois Zhu Zhengting, "le choix qu’on a fait est très précis, raconte François Navarro. Il cible un public jeune, on voit les retombées et les résultats sont au rendez-vous". Dès que la situation sanitaire le permettra, Zhu Zhengting sera invité à Lille pour passer quelques jours en immersion dans la capitale des Flandres et visiter la ville et ses alentours de façon plus exhaustive. Cette visite, financée par l’organisme européen, permettra d’engendrer de nouvelles retombées grâce à de nouvelles vidéos réalisées sur place.

"L’enjeu c’est d’être viral et digital", résume François Navarro. Après la Chine, deux influenceurs britanniques sont attendus dans le Nord d'ici quelques semaines pour mettre en avant scène culinaire locale qui se renouvelle et donner envie aux Anglais de découvrir les richesses de notre région. Avec un objectif : communiquer de manière différente pour attirer une clientèle jeune toujours plus nombreuse et faire rayonner Lille à l’international.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie réseaux sociaux société international internet