Un policier condamné pour violences sur un gardé à vue à Roubaix, en décembre 2020

Publié le

Le tribunal correctionnel de Lille a rendu ce 6 février 2023 son jugement. Deux policiers sont relaxés, un troisième est révoqué et condamné à deux ans de prison. Il va faire appel du jugement.

À l'origine un crachat du gardé à vue sur un policier... Si cette "humiliation" peut expliquer une réaction, le tribunal n'a pas compris l'ampleur de cette dernière et a condamné en conséquence le policier à deux ans de prison, dont un an en sursis probatoire et l’autre sous bracelet électronique à domicile.

La personne détenue, sous le régime de la garde à vue, au commissariat de Roubaix, en décembre 2020 a été passée à tabac selon le tribunal, la victime se retrouvant complètement ensanglantée et avec un tympan crevé. 

La présidente du tribunal a reproché au fonctionnaire de police de sortir complètement de son rôle de policier et une attitude "ni légitime, ni proportionnée". Ainsi incriminé, le policier s'était défendu à l'audience le 23 janvier dernier en assurant avoir effectué des gestes techniques pour maîtriser le détenu. La Voix du Nord qui a assisté à l'audience et vu les images de vidéosurveillance diffusées à l'audience, estime ces dernières "difficilement soutenables". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité