VIDÉO. Grève du 19 janvier : manifestations, raffinerie, transmanche, EDF… Ce que l'on peut dire ce matin de la mobilisation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Caillieret .

Ce jeudi 19 janvier, les syndicats ont appelé unanimement à une journée de grève nationale contre la réforme des retraites. 6 000 manifestants à Valenciennes, 7 000 à Boulogne-sur-Mer… Dans les Hauts-de-France, des milliers de manifestants descendent dans les rues et plusieurs secteurs sont impactés. Tour d'horizon à la mi-journée.

Les premières manifestations

Avant la manifestation régionale à Lille, prévue à 14h30, plusieurs cortèges se sont déjà formés ce matin. 

durée de la vidéo : 08sec
Plusieurs milliers de manifestants à Boulogne-sur-Mer, dans la matinée du jeudi 19 janvier. ©Emelin

À Boulogne-sur-Mer, selon les manifestants, au moins 7 000 personnes ont pris part au cortège. Parmi eux, François : "On a le sentiment qu'il n'y a pas de concertation avec les organisations et que cette réforme va être imposée. Elle nous paraît injuste. C'est avant tout une démarche citoyenne. Pour nous, pour les générations futures."

On est cassés de partout, les poignets, les bras, le dos… On a beau avoir des matériaux adaptés chez les patients, ça ne suffit pas. Nous on ne veut pas d'une retraite à 64 ans !

Aide-soignante depuis 43 ans

À Valenciennes, une manifestation s'est également tenue ce jeudi matin. Celle-ci serait d'une ampleur inédite : 6 000 participants, selon un comptage des forces de l'ordre.

Raffinerie de Mardyck : aucun camion ne sort

À la raffinerie TotalEnergies de Mardyck, depuis 6 heures du matin et jusqu'à demain matin, aucun produit n'est expédié par camion. Habituellement, une centaine de camions viennent ici chaque jour pour être remplis.

"Il n'y a pas de blocage physique mais 100% du personnel posté est en grève", explique Clément Mortier, représentant FO. "On va regarder ce qui se passe aujourd'hui pour savoir si on maintient cette grève reconductible, si on la suspend ou si on reprend à une autre date."

Les répercussions sur les stations-services ne devraient toutefois pas se ressentir dès aujourd'hui.

Le trafic transmanche perturbé 

"Suite à un mouvement social et en raison d’un trafic important, les accès aux plateformes transmanche sont encombrés et des difficultés de circulation sont constatées sur l’autoroute A16", indique la préfecture du Pas-de-Calais dans un communiqué, ce 19 janvier.

durée de la vidéo : 08sec
Une file de camions d'environ trois kilomètres s'est formée sur l'autoroute, dans le sens de Dunkerque vers Calais. ©Emeline Cocq / FTV

Pour réguler l'arrivée des poids-lourds, des zones de stockage obligatoires ont été mises en place : à Setques, Saint-Folquin et Ghyvelde. 

Une baisse de production d'électricité à Gravelines 

À la centrale de Gravelines, des grévistes ont baissé la production d'une des quatre unités en fonctionnement : de 900 Mégawatts, celle-ci est passée à 720 MW, et ce, au moins jusqu'en début d'après-midi. 

"Il faut se dire que si on le permet, c'est que le réseau peut s'en passer", explique EDF Gravelines. De son côté, RTE Hauts-de-France confirme ne pas rencontrer de difficultés pour l'instant.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité