• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : Incredible Wealth, société des Iles Vierges Britanniques, ne contrôle plus le club

Gérard Lopez en conférence de presse le 23 mai dernier / © MaxPPP
Gérard Lopez en conférence de presse le 23 mai dernier / © MaxPPP

Gérard Lopez l'avait annoncé cet hiver : la société offshore Incredible Wealth Limited, domicilée aux Îles Vierges Britanniques, est bien sortie de la chaîne de propriété du LOSC. Mais ce changement n'est survenu qu'après le rachat du club, comme l'indique un nouveau document. 

Par YF

Le 16 janvier dernier, nous révélions avec nos confrères de Mediapart et Mediacités que le montage mis en place pour racheter le LOSC impliquait à son sommet Incredible Wealth Limited, une société offshore domicilée à Tortoladans le très opaque paradis fiscal des Iles Vierges Britanniques. Cette structure était alors propriétaire à 100% d'une autre société, Chimera Consulting Limited, basée à Hong-Kong, elle-même détentrice de 100% du capital de Victory Soccer Limited, société londonienne via laquelle Gérard Lopez entendait à l'origine reprendre le club nordiste. "Ces structurations sont tout à fait légales, et n’ont qu’un seul bénéficiaire économique en la personne de Gérard Lopez. Elles ont été approuvées par toutes les instances compétentes dont la DNCG", nous avait fait savoir à l'époque l'avocat de l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois.

Par la suite, deux autres maillons sont venus s'ajouter dans cette chaîne de propriété complexe, en forme de poupées russes : L Holding, société parisienne qui détient directement les actions de la SA LOSC Lille, elle-même détenue par Lux Royalty, filiale luxembourgeoise de Victory Soccer.


Le 23 janvier, une semaine après la parution de notre enquête, Gérard Lopez nous avait assuré qu'Incredible Wealth, la coquille offshore des Iles Vierges Britanniques était sortie du montage. "Le fait que Chimera est détenue par Incredible, ce n’est plus le cas", nous expliquait-il. "J’ai toujours dit que j’allais prendre 100% de la structure de propriété et j’ai aujourd'hui 100% des actions de Chimera, on peut vous envoyer un document officiel pour le prouver". Son avocat nous avait en effet transmis un certificat indiquant que Gerardo Lopez Fojaca (son véritable nom à l'état civil) détenait 100% de la société hong-kongaise Chimera Consulting. Mais il n'était pas daté...

En fait, ce changement de propriété est survenu à une date ultérieure, le 10 février 2017, comme l'indique le rapport annuel (annual return) de Chimera Consulting paru le 8 juin au registre du commerce de Hong-Kong. Donc après le closing, c'est-à-dire la vente définitive du LOSC, conclue le 25 janvier.

Extraits de l'"annual return" de Chimera Consulting indiquant le transfert de propriété des actions entre Incredible Wealth et Gerard Lopez le 10 février 2017 / © France 3 Nord Pas-de-Calais
Extraits de l'"annual return" de Chimera Consulting indiquant le transfert de propriété des actions entre Incredible Wealth et Gerard Lopez le 10 février 2017 / © France 3 Nord Pas-de-Calais

Gérard Lopez contrôle donc bien désormais, en son nom propre, toute la chaîne de propriété du LOSC par l'intermédiaire de Chimera. Mais une question demeure : à quoi servait donc Incredible Wealth, l'ex-"maison-mère" domiciliée aux Îles Vierges ? "C’est une société de domiciliation (société dont la vocation est de créer des sociétés clés en main pour des clients NDR) ", nous avait répondu Gérard Lopez en janvier. "Ça existait depuis longtemps et je n’en avais pas d’utilisation, elle a été transférée à mon nom personnel lorsque j’ai commencé à l’utiliser. Tant que la société était dormante, il n’y avait pas besoin de le faire." Mais cette version ne collait pas vraiment aux faits : Chimera Consulting a bien été créée le 8 mai 2014 par une société de domiciliation, mais celle-ci était basée à Hong-Kong, pas aux Iles Vierges. Les parts de Chimera n'avaient été transférées à Incredible Wealth que le 17 février 2016.
    

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus