• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le LOSC se fait plaisir face à Nantes (3-0), sortie réussie pour Passi

La joie de la victoire. / © AFP
La joie de la victoire. / © AFP

Le LOSC s'est fait plaisir samedi devant son public avec une nette victoire 3-0 face à Nantes grâce à trois buts de Nicolas De Préville pour la dernière de l'entraîneur Franck Passi à l'occasion de la 38e journée de Ligue 1. 

Par Jeanne Blanquart avec AFP

L'attaquant lillois termine la saison avec 14 buts au compteur, de loin le meilleur bilan de sa carrière. Le match entre le LOSC et Nantes n'avait aucun enjeu sur le plan sportif, mais le Losc n'a pas pris à la légère son dernier rendez-vous à domicile au stade Pierre-Mauroy avant les grandes manoeuvres de l'été et l'arrivée de l'entraîneur argentin Marcelo Bielsa, qui sera présenté mardi aux médias au domaine de Luchin.



"J'ai passé trois mois intenses, avec tout un staff que je félicite, dans une bonne ambiance de travail. Le bilan est bon mais il aurait pu être très bon avec deux victoires en plus. Mon seul regret c'est de ne pas avoir pris 6 points supplémentaires pour finir dans la première partie de tableau", a précisé Franck Passi. 

Franck Passi, l'entraîneur lillois, a lui soigné sa sortie en laissant le club en Ligue 1 -objectif pour lequel il avait été recruté en janvier dernier- et en quittant la pelouse du stade de Villeneuve-d'Ascq sur une nette victoire face aux Nantais.

Les supporters lillois ont pu apprécier l'importance de l'ancien Rémois de Préville cette saison. Il a ouvert le score après une magnifique action collective, partie d'une longue touche de Corchia déviée au passage par Eder. De Préville servait Lopes, qui débordait et se débarassait de son adversaire avant de centrer en retrait pour De Préville, qui concluait sereinement l'action (1-0, 16e).


De Préville : l'homme du match ?


Dans la foulée, Eder dans la surface, plaçait une superbe tête qui passait à côté du poteau du gardien nantais (23e). Au retour des vestiaires, sur un long dégagement de Maignan, Eder déviait de nouveau de la tête dans la course de De Préville, qui ajustait Riou du pied droit (2-0, 46e). Quelques minutes plus tard, Lopes manquait d'aggraver le score d'une superbe reprise, sauvée in extremis par Diego Carlos (50e).



C'est encore Nicolas De Préville qui s'illustrait en transformant un penalty obtenu par Eder. Lima, l'auteur de la faute, était exclu par la même occasion (3-0, 53e). Dans le camp nantais, Dubois manquait de peu la réduction du score (73e) mais c'est Bissouma qui, à peine entré en jeu et bien servi par l'inusable Corchia, trompait de nouveau Riou. Mais l'arbitre invalidait le but pour un hors-jeu de position contestable d'Eder (79e).



"Mon équipe a bien joué au foot ce soir. Nous avons été très bons dans le premier quart d'heure. On aurait pu marquer plus mais on a régalé nos supporters. Le premier but nous a mis sur orbite. Concernant De Préville, il a de grandes qualités devant le but, il est précis, adroit et il sent bien les coups", a déclaré Franck Passi à l'issue du match. 


Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus