De Marcq-en-Barœul à Bruxelles, quand s’initier à l’art devient un jeu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Defurne
Art Shake c'est un jeu de société familial pour découvrir le monde de la peinture.
Art Shake c'est un jeu de société familial pour découvrir le monde de la peinture. © CSTALLA

C’est bien connu, les enfants ne sont pas toujours friands des visites au musée. La marcquoise Capucine Benoist-Stalla et la bruxelloise Cathy Gyslinck changent les règles en créant le jeu de société familial : Art Shake.

Même si nous sommes convaincus, nous parents, que sensibiliser à l’art est important pour l'épanouissement de nos enfants, il n’est pas toujours facile d’emmener ses troupes se perdre au beau milieu d’une exposition.

Alors quoi de mieux pour leur donner envie de courir les musées, que de les initier par le jeu. Stimuler leur curiosité, et trouver une manière ludique de leur faire découvrir le monde de l’art pour leur donner envie d’aller plus loin, c’est ce qui a incité la marcquoise Capucine Benoist-Stalla et la bruxelloise Cathy Gyslinck à créer le jeu Art Shake.

"Avec un papa collectionneur et amateur d’art", Capucine Benoist-Stalla le reconnaît : "j’ai moi-même, enfant, baigné dans l’univers artistique, j’avais très envie de partager cette passion avec mes enfants ; ma fille étant dyslexique, je voulais un jeu qui puisse apprendre l’art, sans que ce soit rébarbatif".

Le principe du jeu ou plutôt des jeux

Que l’on soit novice ou connaisseur, le jeu Art Shake attise notre curiosité et stimule notre créativité pour nous plonger dans l’univers des peintres qui ont marqué l’histoire, des arts primitifs aux artistes contemporains.

Monet, Mondrian, Michel Ange, Van Gogh, Miro, Matisse… au total plus d’une centaine d’artistes pour lesquels, il a parfois fallu batailler auprès des ayants droits, se souviennent Capucine et Cathy, les deux créatrices du jeu. "Pour les artistes décédés depuis moins de 70 ans, il a en effet fallu obtenir une autorisation auprès des ayants droits pour les faire apparaître dans le jeu, avec l’obligation de respecter certaines prérogatives".

Les ayants droits de l’artiste Frida Kahlo, ont ainsi insisté pour que soient mis en avant sa force de caractère et son énergie positive, plutôt que de mentionner l’accident dont elle a été victime. Parallèlement vous ne trouverez pas l’artiste Andy Warholl dans le jeu, la société qui gère ses droits, ayant l’exclusivité des produits dérivés.

Les quelques cents artistes sont représentés sur une carte, façon jeu de 7 familles, sur laquelle figure des anecdotes et des mots-clés les concernant.

  • Pour les plus jeunes, le jeu Art Family, consiste à rassembler, comme dans un jeu de 7 familles, les peintres d’un même courant artistique pour se familiariser avec ces derniers (14 courants artistiques au total allant des arts primitifs flamands en passant par la Renaissance, le Baroque, le Cubisme…l’art abstrait, le pop art, ou encore l’art contemporain). Une manière de découvrir les différents styles, au fil des ans et de l’histoire. Et comme le souligne Cathy Gyslinck, "les enfants ainsi familiarisés avec les différents peintres, apprécient de les retrouver lors d’une visite au musée, fiers de faire partager leur découverte à leurs parents/grands-parents".
  • Avec Art Time, on joue en équipe, dans une course folle contre la montre. Vous avez 5 minutes pour deviner à 2, 3 ou 4, un maximum de noms de peintres. Pour aider votre équipe, libre à vous de rivaliser d’ingéniosité : les rebus, le dessin, le mine, jusqu’à l’association d’idées les plus farfelues.
  • Enfin, avec Art Shake, toujours en équipe, il faut remporter deux manches pour gagner la partie.

La première manche du jeu, intitulée "Articule" vous invite à vous exprimer pour faire deviner le peintre (en vous aidant par exemple des anecdotes et mots-clés qui figurent sur la carte). Pour la seconde manche "Gribouille et Gesticule", il vous faudra mimer ou dessiner un indice qui fait penser à l’artiste.

Art Family, Art Time ou Art Shake, tout est combiné pour susciter votre créativité et éveiller l’intérêt. "Dans le déroulé du jeu, souligne Cathy Gylsinck, le fait de devoir bouger, mimer, va permettre de mobiliser différentes parties du cerveau, et faciliter ainsi la mémorisation".

Un jeu intergénérationnel

Au-delà d’éveiller à l’art, Art Shake a également la vocation de rassembler et de créer un véritable lien intergénérationnel.

Comme l’explique Capucine Benoist-Stalla, "les parents et grands-parents amènent les enfants sur un sujet qui les intéresse, et partagent ainsi un moment convivial".

Un intérêt intergénérationnel confirmé par les boutiques qui distribuent le jeu. Maêlle Libault du "Potager du livre" en témoigne, "beaucoup de grands parents achètent le jeu, pour partager un moment avec leurs petits-enfants dans l’optique de contribuer à leur culture artistique".

Un sentiment partagé par Philippine Prepin, gérante de la boutique de créateurs "Capsule Market" qui a choisi de distribuer le jeu, également pour son aspect qualitatif et esthétique, "on prend plaisir à découvrir les cartes tant par leur format que par la qualité des reproductions picturales, ce jeu est un magnifique outil pour rendre l’art accessible à tous et de manière ludique".

Un jeu pour la bonne cause

Rendre l’art accessible à tous, car on le sait, l’art peut aider. On appelle cela l’art-thérapie, une méthode qui utilise comme outil, l’art sous ses différentes formes (dessin, peinture, sculpture….), pour traiter en douceur certains troubles.

C'est pour cette raison que Capucine et Cathy ont choisi de soutenir l’ association "The Red Pencil", qui par ses programmes aident les enfants et les familles, ayant traversé des circonstances de vie traumatisantes, à guérir et grandir grâce aux arts.

Pour chaque jeu vendu, une partie des bénéfices est ainsi reversé à l’association. Une autre manière de démocratiser l’art. 

Pour les réservations, vous pouvez visiter la boutique en ligne.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.