Marcq-en-Baroeul : une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame

La ville de Marcq-en-Baroeul a rendu un hommage au gendarme mort vendredi sous les balles du tueur jihadiste de l'Aude après s'être substitué à une otage. Sa femme et sa belle-famille sont marcquoises. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

La ville de Marcq-en-Baroeul a rendu hommage ce lundi matin au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'est héroïquement substitué à une otage pendant l'attaque terroriste de l'Aude, vendredi, et dont la belle-famille est marcquoise.

Une minute de silence a été observée à 11h30 dans le hall de l'Hôtel de Ville de Marcq-en-Baroeul. Avant cela, le maire (LR) Bernard Gérard déclarait que "la communauté marcquoise est durement éprouvée avec le décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, dont l'épouse et la belle-famille sont marcquoises."

"Par son sacrifice héroïque, le lieutenant colonel Beltrame a prouvé que les valeurs de liberté, égalité et de fraternité étaient bien plus fortes que l'obscurantisme et la barbarie" a ajouté l'élu.

Marcq-en-Baroeul : une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame
Bernard Gérard, Maire LR de Marcq-en-Baroeul - Reportage d'Yves d'Asernal et Jean-Marc Vasco

Samedi déjà, la ville de Marcq-en-Baroeul où vit sa belle-famille avait rendu hommage au militaire, qui s'est héroïquement substitué à une otage.

"Comme vous le savez, nous sommes particulièrement affectés par le décès du Lieutenant-Colonel BELTRAME dont l’épouse et sa famille sont marcquoises. Son sacrifice héroïque force l'admiration et le respect", avait écrit sur Facebook le maire 

Le gendarme était marié civilement à une Marcquoise, Marielle Vandenbunder. Leur mariage religieux devait être célébré le 9 juin prochain à Vannes.

Un livre de condoléances a également été ouvert dans le hall de l'hôtel de ville de Marcq-en-Baroeul.
© Jean-Marc Vasco
© Jean-Marc Vasco

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, est mort vendredi sous les balles du tueur jihadiste de l'Aude après s'être substitué à une otage. 

Fleurs, petits mots, dessins ou appels téléphoniques: les gendarmeries ont reçu dimanche partout en France des hommages. "Nous recevons un peu partout dans toutes les casernes du département des témoignages de sympathie (...)", a témoigné un officier des Côtes d'Armor.

En Bretagne - la région d'origine du lieutenant-colonel Beltrame- une centaine de gendarmes s'étaient réunis dès samedi dans la cour de la caserne
de la région de gendarmerie de Bretagne au centre-ville de Rennes, à l'appel de l'Association d'aide aux membres et familles de la gendarmerie (AAMFG).

Ce n'est pas la première fois que la commune est touchée par les attentats. Nathalie Jardin, une Marcquoise, avait été assassinée au Bataclan le 13 novembre 2015.

Sur le même sujet

L'interview des Jelly Bean

Les + Lus