L'Olympique marcquois rugby se renforce pour la ... 4è division

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Marc Devred
Les rugbymen marcquois lors du derby contre Beauvais, en novembre au Stadium de Villeneuve-d'Ascq.
Les rugbymen marcquois lors du derby contre Beauvais, en novembre au Stadium de Villeneuve-d'Ascq. © Jean-Marc Devred

L'Olympique marcquois rugby accède cette saison à la Fédérale 1, l'antichambre du rugby professionnel. Malgré le confinement, le club métropolitain s'est activement renforcé durant le printemps. Même si la création récente d'une nouveau championnat national le fait reculer d'un d'une division. 

C'est sur le tapis vert, certes, que les rugbymen marcquois ont obtenu le sésame pour la Fédérale 1 le 3 avril, quand la Fédération française de rugby (FFR) a mis aux championnats amateurs, et acté les montées entre chaque division. Marcq et Beauvais étaient admis à l'échelon supérieur. Mais durant deux saisons, les joueurs métropolitains avaient montré une vraie supériorité sur la Fédérale 2 qui justifiait parfaitement cette accession, une montée refusée la saison dernière pour un problème administratif et financier.

Cette fois, tout est d'équerre. L'OMR jouera bien la saison prochaine en Fédérale 1, qui devient la 4ème division nationale, après la création d'une 3ème division professionnelle, la  Nationale, qui va regrouper 14 clubs de Fédérale 1 sélectionnés sur dossier et le volontariat. Ce championnat pro arrivera derrière le Top14 et la ProD2. 

Pas prêt pour la Nationale

Contacté lorsque Bernard Laporte avait lancé l'idée, le président de l'OMR, Olivier Gradel,  s'était déclaré " pas prêt" pour ce projet qui concerne surtout les gros budgets de Fédérale 1, et qui arrivait un peu tôt pour un club promu. C'est donc bien un recrutement de Fédérale 1 que le club de la banlieue lilloise a poursuivi durant le printemps, car les démarches avaient commencé avant le confinement, alors que l'équipe survolait sa poule de Fédérale 2.

 

 

Philippe Caloni, le manager général et entraîneur de l'équipe des lignes arrières, préconisait l'arrivée de 8 joueurs pour renforcer un effectif qui avait prouvé ses qualités la saison passée. Sept ont déjà signé: le 3/4 centre de Chambéry Lucas Cousin, un Nordiste qui a joué à Bailleul; l'international marocain Mourad Akkaoui, pilier droit durant 6 ans à Nice; le 2ème ligne franco-américain Victor Comptat, en provenance de la Major League à Houston; le demi d'ouverture de La Seyne Malou Mornas; le 3ème ligne centre d'Aubenas Thibault Domenech; l'ailier ou arrière Patrice Olivier qui a joué 7 ans au Japon et qui fait partie de la sélection nationale des Philippinnes. Le dernier en date, c'est le 3è ligne Corentin Lefèvre, un international militaire qui a fait toute sa carrière à Arras. Tous ont signé un contrat de deux ans.

 

 

Le dernier renfort, un demi de mélée, sera annoncé  lundi 29 juin. Le recrutement sera  clos. L'OMR comptera alors 39 joueurs, après les départs du pilier Giovanni Fournet, des demis Tristan Chauvel et Guilhem Fenoy, des deux centres Simon Horb et William Patry; et enfin de l'ailier Jules Guillemette. Tous les autres ont été conservés pour la prochaine saison.

"L'objectif était de conserver un grand nombre de joueurs" 

Philippe Caloni, manager de l'OMR

Pour Philippe Caloni, "l'objectif était de conserver un grand nombre de joueurs. Notre ambition est de matcher en Fédérale 1 et pour cela, il nous fallait aussi des joueurs aguerris, avec des profils différents, pour densifier ce groupe et renforcer l'équipe."

Retour le 30 juillet

Les contacts avec les nouveaux joueurs avaient déjà été pris depuis trois ans, et la plupart étaient déjà bien avancés avant le confinement.Le 30 juin, le recrutement sera donc bouclé et le groupe renforcé pourra entamer sa préparation pour le championnat dont les contours viennent d'être fixés par la FFR (voir encadré). 

Actuellement, les marcquois sont en phase de préparation individuelle. Ils se retrouveront le 30 juillet au stadium de Villeneuve-d'Ascq pour des entraînements collectifs. Sont prévus notamment deux journées non-stop le mardi, et désormais le jeudi, de 8h à 14h. Hormis les 6 joueurs professionnels, tous les autres font des études ou ont un métier. Mais ils ont négocié des horaires aménagés." Nous remercions d'ailleurs les employeurs et les Universités qui prennent en compte ces horaires d'entraînement. La plupart de ces entreprises sont d'ailleurs partenaires du club", explique l'entraîneur marcquois. A noter que ces joueurs ont également un contrat et donc un statut de semi-pro, caractéristique de la Fédérale 1.

Trois matches amicaux devraient avoir lieu avant la reprise du championnat le 13 septembre.

Les rugbymen marcquois évolueront dans le Sud-Ouest, la terre du rugby
Lors de sa réunion du 16 juin, le Bureau de la FFR a également acté les grandes lignes du championnat de Fédérale 1: la composition des groupes, et le calendrier général. Tous deux ont été modifiés par la création du Championnat National, avec ses 14 équipes. Au lieu de 5 poules de 12, les clubs seront répartis en 3 poules de 11 et une de douze.
L'OMR se retrouve dans la poule 1 avec Beauvais XV, le CA Périgourdin,  le Club Municipal de Floirac, le Rennes Étudiants Club, le Rugby Club Bassin d’Arcachon, le SA Trelissacois, le Stade Langonnais, le Stade Niortais, l'USA Limoges et l'US Marmandaise. Le Stade Nantais, en proie à des difficultés budgétaires, pourrait être repêché.
L'OMR Lille Métropole fera donc cap au sud-ouest, le bastion du rugby. "il n'y aura que des gros matches, avec de belles équipes", résume Philippe Caloni, le manager marcquois. "C'est un groupe homogène avec des clubs bien installés dans le paysage rugbystique". L'objectif sera donc le maintien, en sachant que les 11è et 12è des poules sont relégués en Fédérale 2 en  fin de saison.
La phase aller démarrera le 12 septembre pour s'achever le 13 décembre, avec une possibilité de repli la semaine suivante pour les matches en retard. Les matches retour s'étaleront du 9 janvier au 25 avril.
La phase finale avec les barrages, 1/8ème de finale, 1/4 de finale, demi-finale et finale se déroulera du 1è mai au 27 juin. Le programme des matches n'a pas encore été fixé. Mais dans les Hauts-de-France, on attend déjà avec impatience les deux derbies entre l'Olympique Marcquois Rugby et le XV Beauvaisien. 
Pour les rencontres à domicile, les dirigeants négocient actuellement avec leurs futurs adversaires pour jouer les matches au stadium de Villeneuve- d'Ascq, les samedis en fin de journée (18h et 18h30), moment le plus favorable pour attirer du public.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.