La marque nordiste Lutti relance les Treets

Ces bonbons à base de cacahuètes enrobées de chocolat ont disparu depuis les années 1980. Lutti, entreprise de confiserie basée à Bondues, a décidé de la remettre sur le marché.

Par EM

Lutti fait le buzz depuis ce dimanche. "On s'attendait à un accueil favorable mais à un buzz à ce point-là, non !, rigole Sébastien Berghe, PDG de Lutti. Depuis 48 heures, je ne fais que répondre au téléphone."

Le JDD a annoncé que la marque nordiste allait relancer les "Treets", cacahuètes enrobées de chocolat, lancées en 1955, et qui avaient disparu soudainement en 1986. Effet madeleine de Proust garanti pour les quadragénaires (et +). Treets, c'était le bonbon "qui fond dans la bouche, pas dans la main"
 
Publicité des années 80 pour les Treets

Le paquet jaune de ces bonbons qui ressemblent beaucoup aux M&M's va donc faire sa réapparition dans les rayons. Enfin, pas tout à fait, car les nouveaux paquets seront orange ! Un "pacte de non-agression a été conclu avec le groupe Mars pour ne pas être en concurrence frontale avec M&M's", explique Sébastien Berghe, président-directeur général de Lutti.
 
Les nouveaux paquets de Treets
Les nouveaux paquets de Treets

La marque "Treets" appartenait avant au groupe Mars. Le groupe n'a pas renouvelé ses droits de propriété qui sont tombés dans le domaine public. Katjes International, l'actionnaire allemand de Lutti, a flairé le bon coup et décidé de surfer la nostalgie pour relancer le produit. "Si vous n'utilisez plus une marque, elle peut devenir libre de droit", explique simplement le PDG de Lutti.


Treets "éco-responsables"


Les Treets ne seront pas produits dans le Nord où se trouve le siège de Lutti mais à Stuttgart en Allemagne. "C'est une autre usine du groupe qui va effectivement s'occuper de la production mais le siège à Bondues gère le lancement, le marketing, la logistique."

Lutti produit 100 tonnes de bonbons par jour et emploie 400 personnes. L'entreprise nordiste commercialise ses bonbons sous les marques "Arlequin", "Bubbliz" ou encore "Scoubidou"... Elle s'attaque aujourd'hui à un gros marché : celui des cacahuètes enrobées. Il pèse 300 millions d'euros en France et est dominée par M&M's : "On ne s'est pas fixé d'objectif. On vise une clientèle plus adulte. Avec un slogan : "Pour les dingues de cacahouètes".

Les premiers sachets devraient arriver à la rentrée en grande surface et dans les magasins spécialisés mais on en trouve déjà dans certains magasins ou sur le site de la marque. 

Lutti tient à préciser que les nouveaux Treets seront éco-responsables : "Il n'y a aucun colorant artificiel ni dioxyde de titane. Notre cacao est équitable, certifié par la Fairtrade Foundation".

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : quelle mobilité, à la campagne ?

Les + Lus