• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Marquette-Lez-Lille : 225 vases funéraires ont été volés au cimetière municipal, des urnes profanées

Photo d'illustration / © AURELIEN MORISSARD / MAXPPP
Photo d'illustration / © AURELIEN MORISSARD / MAXPPP

Le week-end dernier, 225 vases funéraires en bronze ont été volés dans le cimetière municipal de Marquette-Lez-Lille. Des urnes ont aussi été profanées. La mairie va porter plainte.

Par Manon Pélissier

D'abord, l'indignation, puis la colère. 225 vases funéraires en bronze ont été dérobés dans le cimetière municipal de Marquette-Lez-Lille, une petite commune de la métropole lilloise, a annoncé La Voix du Nord. On ne sait pas encore si ces pillages ont eu lieu samedi 3 ou dimanche 4 août. Ni si cela a été commis de jour ou de nuit.
 

Revendre le bronze au Belgique ?


"On ne sait pas grand chose pour le moment, on laisse faire la police, une enquête est en cours", explique Jean-Michel Deplanque, adjoint au maire. En plus des vols, plus de 220 cases funéraires ont été dégradées, sur les 300 du colombarium. Des sépultures individuelles ont aussi été profanées. Des statues et des croix en bronze ont également été dérobées.

"Étaient-ils plusieurs ? Ont-ils fait ça pour revendre le bronze en Belgique ? Ont-ils utilisé un pied de biche ou un marteau ? Ce ne sont que des hypothèses, on ne sait pas encore", s'interroge l'adjoint à l'admnistration générale. 
 

La mairie va porter plainte


Depuis lundi, les agents municipaux ou certains élus, comme M. Deplanque, sont présents toute la journée au cimetière municipal pour accueillir les visiteurs et leur expliquer ce qu'il s'est passé.

"On ne veut pas les laisser dans l'angoisse. On les accompagne, les réconforte et on les incite à porter plainte. Cela pourrait servir à constituer l'inventaire exhaustif des vases volées notamment", explique-t-il.

Le cimetière est propriété de la mairie, mais tout ce qui est en élévation et rajouté sur les urnes, est propriété des familles. La mairie va également porter plainte de son côté. 
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus