Un moine de l'abbaye du Mont des Cats accusé d'avoir envoyé des photos de lui nu

Le moine, sanctionné, plaide un "échange privéentre adultes consentants". 

Il croyait que le moine était un ami, mais ce dernier l'a peut-être pris pour un peu plus. C'est du moins la version de cet habitant de Warhem, âgé de 42 ans, qui a reçu des photos pas très catholiques.

Il a alors dénoncé leur expéditaire au monastère ainsi qu'au diocèse avant d'en informer Le Journal des Flandres, qui dévoilait l'information vendredi, photos floutées à l'appui.

L'affaire remonte à fin juin. Les deux hommes qui s'étaient rencontrés lors d'une messe échangeaient via la messagerie de Facebook, lorsque le moine lui a fait parvenir des photos de lui nu, posant devant une fenêtre ou une voiture brûlée. Ces clichés qui, l'assure-t-il, l'ont "profondément choqué".

 

Lourde sanction


Il alerte quelques semaines plus tard le monastère et le diocèse, qui sanctionnent le moine : ce dernier a été expulsé de la communauté et relevé de ses fonctions d'aumônier, 

"Pour l’instant, ce frère reste moine et restera en lien avec moi" a confié à Lille Actu le père abbé du Mont des Cats, Dom Marc-André Di Péa. "Je lui ai conseillé un suivi psychologique."

 

Une "intention de nuire" ?


L'avocat du moine dénonce auprès de La Croix du Nord une volonté de nuire. "Il a déjà été sanctionné, et lourdement, il perd même son logement. Pourquoi aller plus loin en contactant la presse ? Il y a intention de nuire au moine...". Ce dernier, de son côté, plaide "un échange privé, entre adultes consentants".

Le plaignant est un homme qui connaît le monastère et qui y a séjourné  quelques années dans la perspective de devenir moine. "Peut-être en-a-t-il gardé une certaine rancoeur et la volonté de se venger ?" s'interroge Dom Marc-André Di Péa. Difficile à savoir, d'autant plus que chacun des deux protagonistes a effacé l'historique de la conversation.
 
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité