Nés sur le dôme de la cathédrale, deux jeunes faucons ont été bagués à Boulogne-sur-mer

Depuis une dizaine d'années, des faucons pèlerins ont choisi de s'installer sur la Cathédrale de Boulogne-sur-Mer. Il y a 3 semaines, la femelle a donné naissance à deux fauconneaux. Nous avons assisté à leur baguage.

Ils ont vu le jour, il y a quelques semaines  et avant qu'ils ne puissent quitter leur nid, une opération de baguage a eu lieu à cent mètres d'altitude. Cette intervention permettra de suivre les oiseaux dans leur environnement naturel et d'étudier les mouvements des populations ainsi que leur longévité.

Pour arriver jusqu'au nid, Pierre Fichaux, ornithologue bagueur, identifie et compte les petits cadavres qui jonchent le sol : étourneau, tourterelle, tourne-pierre à collier... Si il n'est pas inquiet d'en voir autant, c'est que ce sont les oiseaux qui constituent l'essentiel du régime alimentaire du faucon pèlerin.

"Le but du programme de baguage est d'essayer de comprendre le fonctionnement des populations sur les milieux anthropiques dans le Nord et le Pas-de-Calais, explique l'ornithologue. Après nous allons essayer de savoir, jusqu'où vont aller les jeunes pour se reproduire."

Équipé de son baudrier, il agit rapidement pour soustraire les bébés du nid sous les cris des parents. Pour limiter le stress, l'intervention doit être rapide. À peine sorti de son pochon en tissu, le premier fauconneau donne de la voix en fixant du regard ceux qui l'entourent. Le silence humain est de mise.

Une pesée et des mesures précises

Il faut dire que l'opération est délicate sur ces jeunes âgés de trois semaines : assez grands pour supporter une bague et pas trop vieux pour s'envoler. "Nous mettons des bagues de couleur marron, détaille l'ornithologue. Si quelqu'un observe un oiseau avec cette bague, il peut déterminer qui l'a bagué et nous envoyer un message pour que nous sachions où il a été vu." Des numéros de bague unique pour ce jeune mâle et pour sa sœur, mais aussi des prises de mesures et une pesée qui permet de définir le genre de l'oiseau. La femelle est en général 15 à 20% plus grande que le mâle.

Remis dans leur nid, les bébés sont vite rejoints par la maman attentive sous le regard protecteur du papa, au sommet de la croix.

Des ornithologues bénévoles 

Si le Muséeum d’histoire naturelle de Paris recense les données des baguages, ce sont des ornithologues bénévoles qui veillent sur les rapaces. Éric Petit-Berghem, ornithologue au GON (Le Groupe ornithologique et naturaliste ), les suit avec satisfaction depuis huit ans, même si avec les travaux de rénovation, les faucons pèlerins avaient disparu de la cathédrale. "En 2023, le GON a aménagé des aires pour sa reproduction. Quinze jours après, les faucons étaient installés. Cela fait vraiment plaisir, s'enthousiasme-t-il, car les trois de l'année dernière ont aussi été bagués."

Comme beaucoup de territoires naturels sont détruits par l'homme, des oiseaux trouvent plus faciles de nicher sur des édifices humains que sur des territoires naturels.

Pierre Fichaux

Ornithologue bagueur

La destruction de leur milieu naturel par l'espèce humaine a des répercussions sur la vie animale. "Mais leur capacité d'adaptation est bonne, note Pierre Fichaux. Tant qu'ils survivent c'est bon, après c'est dommage de savoir que les sites sont détruits."

durée de la vidéo : 00h02mn21s
Le baguage de faucons pèlerins a été réalisé sur le dôme de la cathédrale de Boulogne-sur-mer. ©I. Girardin /L. Brimboeuf /FTV

Plus d’une centaine de site de nidifications sont recensés sur des édifices de la région. Une bonne nouvelle pour le Faucon pèlerin, qui allie à la perfection vitesse, puissance et élégance. Ce qui contribue à faire de lui un véritable maître des airs.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité