Nord : faute de pouvoir faire du porte à porte, le calendrier des pompiers sera vendu chez les buralistes

Compte tenu de la crise sanitaire, les pompiers ne pourront pas vendre leur tradionnel calendrier en faisant du porte à porte. Pour les aider, les buralistes du Nord proposeront les calendriers contre dons dans leurs bureaux de tabac, à partir du 1er décembre. 
Cette année, Covid oblige, les pompiers ne feront pas de porte à porte pour écouler leur stock de calendriers.
Cette année, Covid oblige, les pompiers ne feront pas de porte à porte pour écouler leur stock de calendriers. © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
C'est un rituel qui n'aura pas lieu cette année : le traditionnel porte à porte des pompiers qui proposent leur calendrier de l'année à venir, contre un don en participation libre.

Pour des raisons sanitaires et sur décision préfectorale, les pompiers ne sont pas autorisés à le distribuer cette année.

Solidarité des buralistes 

Pour les aider, les buralistes du Nord (on en compte 700 dans le département) pourront être des points de vente pour écouler le stock de calendriers, commandés depuis le mois d'avril. 
 Comme lors du porte à porte, le calendrier n'aura pas de prix fixe. 

En plus des buralistes du Nord, d'autres commerces pourraient se joindre à cette initiative pour aider les pompiers à écouler leurs calendriers. 

Pour rappel, les fonds récoltés de ces dons servent les amicales des caserne, les pupilles ou d'autres associations partenaires. Il permet aussi de payer les assurances au cas où un pompier viendrait à être blessé. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société coronavirus/covid-19 santé confinement pompiers