"On croyait qu’on n’avait pas notre place sur TikTok" : les frères Taloche, duo d’humoristes belges, dépoussièrent le burlesque

Ils nous font rire depuis plus de 30 ans ; leur humour fait toujours mouche, y compris sur TikTok où ils rencontrent un succès phénoménal. Les Frères Taloche, humoristes belges spécialistes du burlesque, sont en tournée avec un nouveau spectacle, "Mise à jour", à voir à Tournai le 5 avril 2024. Ils répondent dans un éclat de rire aux questions des internautes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils forment un duo comique et unique depuis plus de 30 ans et ne se sont "jamais engueulés, et ce n’est pas une légende !". Les Frères Taloche font un malheur sur les réseaux sociaux et sur scène où ils présentent leur nouveau spectacle, Mise à jour, à voir le 5 avril 2024 à Tournai.

"On a gardé note identité, le clownesque, le burlesque, précise Bruno, l’aîné. En ce moment, c’est la grande mode du stand-up, c’est-à-dire beaucoup de gens qui parlent sur scène. Nous, on est assez visuels, on joue beaucoup sur les gestes, les jeux de regards, la complémentarité, la complicité. On a revisité certains sketches et il y a aussi beaucoup de nouveautés. Ça donne un spectacle très rythmé."

On fait partie d’une nostalgie très positive dans la mémoire des gens.

Vincent Counard, humoriste du duo Les Frères Taloche

Leur public est de plus en plus large, comme l’explique Vincent : "Il y a des gens qui nous suivent depuis le début, et les jeunes qui nous disent : « Je vous regardais avec ma grand-mère ou avec mes parents et maintenant, je viens avec mes enfants. ». Ça donne un coup de vieux mais c’est mignon, on fait partie d’une nostalgie très positive dans la mémoire des gens."

Les Frères Taloche, frères à la ville comme à la scène, forment l’un des duos comiques belges les plus connus. Ils répondent du tac au tac aux questions des internautes, et le rire n’est jamais loin.

On se demande si vous êtes jumeaux.

Vincent : C’est une très bonne question, mais non, on n’est pas jumeaux !
Bruno : Regardez, il est beaucoup plus vieux ! (Rires)
V : On peut dire notre âge ? Mentalement ?
B : Mentalement, on est à 10-12 ans. En vrai, il a 54 et moi 63 !
V : Tu es vraiment vieux. Papy, va !

Les internautes cherchent votre vrai nom.

B : Counard, C-O-U-N-A-R-D. ne pas oublier le u, merci !
V : Parfois, les gens nous disent que Taloche, c’est vraiment un drôle de nom et qu’on aurait dû garder le vrai. Mais non, je ne crois pas que cela aurait été mieux ! 
B : Taloche, c’est ma faute. Quand j’ai commencé le solo, j’ai choisi un nom qui collait au personnage que je jouais sur scène, un peu naïf, un nom qui se retenait facilement, Taloche. Et quand on a créé le duo, en 1992, on a gardé les Frères Taloche. Et puis, j’avais choisi Taloche parce que j’adorais Coluche et je trouvais que Coluche, ça sonnait bien à l’oreille.
V : Et pourquoi t’as pas choisi Coluche alors ?
B : Parce que c’était déjà pris (Rires). Notre premier nom de duo, c’était "Une paire de Taloche".
V : La première affiche, qui est en noir et blanc parce qu’on n’avait pas les moyens d’imprimer en couleurs, c’était "Une paire de Taloche". Après, tout naturellement, les gens entre eux nous ont appelés les Frères Taloche, puis c’est devenu les Taloche. Dans dix ans, ce sera peut-être les Tal ou les Loche, on ne sait pas…

Il y a une recherche Signé Taloche.

V : C'était notre propre émission, on en était les concepteurs, les producteurs, les présentateurs, sur la RTBF. Ça a duré vingt ans. Au départ, on ne devait faire qu’une émission et on a fait 78 primes, donc c’est une belle aventure. On a reçu à peu près tous les artistes qui existaient autour de nous.
B : Français, Belges, Suisses, Québécois, et pas que des humoristes d’ailleurs !

On cherche des infos sur J’ai encore rêvé d’elle.

B : C’est notre premier succès, c’est la chanson du groupe Il était une fois, de 1975. Nous, on a trouvé un petit truc original et sympa à faire dessus. Ça nous a permis d’avoir un accès rapide à la télé.

C’est grâce à ce sketch qu’on a commencé le duo et qu’on est toujours là ! Et 32 ans après, ce sketch nous suit, on le joue toujours dans nos spectacles. Si on ne le fait pas, on nous jette des pierres (Rires).

Qui sont vos femmes ?

V : Nos femmes ?
B : Nous en avons chacun douze mais on ne peut pas énumérer les noms maintenant. On pourrait commencer, mais on ne va pas le faire !

Les frères Taloche sur TikTok.

V : C’est assez récent, on était persuadé que des anciens, pour ne pas dire des vieux humoristes comme nous, n’avaient pas leur place sur TikTok. Notre équipe a dit : "Si, on devrait essayer". En une journée ou deux, on est passés de 20 000 abonnés à 220 000, grâce à un sketch qui s’appelle Le dentiste et qui cumule un million de vues.

@talocheofficiel

Vous penserez à nous lors de votre prochain rdv chez le dentiste 😅

♬ son original - Les Frères Taloche

On s’est dit : "En fait, notre humour ne vieillit pas tellement et les gags fonctionnent". On va travailler de plus en plus des idées burlesques pour les réseaux. C’est peut-être TikTok qui nous a fait prendre conscience qu’il n’y avait pas de frontière et pas d’âge pour le burlesque.

Vous avez créé un Festival du rire.

B : Le Festival International du Rire de Liège, on l’a créé il y a douze ans ; on n’habite pas loin de Liège. On a tout de suite fait un festival d’envergure. Il y a quatorze salles concernées, une quarantaine de spectacles et deux galas télé. Cette production de festival nous occupe beaucoup tout au long de l’année.

Vous êtes fans de Bourvil.

B : C’est grâce à notre papa qui écoutait les disques de Bourvil et qui se marrait devant ses films et ses pièces. On a été baignés tous les deux dans son univers, on a fait un documentaire sur Bourvil.

V : Bourvil m’a toujours inspiré, j’adore tellement ce monsieur que j’ai eu envie de lui rendre hommage à travers des chansons. Je reprends son répertoire tout en expliquant sa vie. Ce qui devait être un "one shot" se fait maintenant plusieurs fois par an. J’éprouve une nostalgie et une tendresse dingues pour ce monsieur.

Le spectacle de Vincent,en solo, s'intitule Bourvil, en toute simplicité et en chanson. Quant aux Frères Taloche, on les retrouve en duo dans Mise à jour, le 5 avril 2024 à Tournai, et un peu partout en Belgique.