Le quotidien d’un étudiant en médecine raconté par le youtubeur lillois Aviscène

Le quotidien d’un étudiant en médecine raconté en vidéos par le youtubeur lillois Aviscène / © France 3 Hauts-de-France
Le quotidien d’un étudiant en médecine raconté en vidéos par le youtubeur lillois Aviscène / © France 3 Hauts-de-France

Une caméra dans la poche, un brin d’humour et quelques anecdotes… Voilà Aviscène qui dévoile ses déboires, ses coups de gueule et ses bonheurs dans Vous êtes formidables. "J’ai voulu faire autre chose que réviser mes bouquins, alors j’ai commencé à faire des vidéos."

 

Par Elise Benoit

Depuis 2017, Aviscène crée des vidéos sur la vie au centre hospitalier universitaire de Lille et son quotidien d’étudiant en médecine : 

"À la base, c’était plutôt pour tous types d’étudiants. Je faisais des vidéos sur mes études, mais pas forcément sur la médecine, plutôt sur les galères, les révisions, les examens. Ça a touché pas mal de monde. Puis une fois devenu interne, j’ai changé de disque et raconté la vie d’étudiant en médecine sur des sujets sérieux ou plus rigolos. Un jour, j’ai tenté un clip, mais avec le recul, je me dis que j’aurais pu m’abstenir."

La vie aux urgences, la médecine générale, les gestes pour apprendre à sauver des vies, 24 heures avec le Samu … Les vidéos d'Aviscène sont vues par des milliers d’internautes. "Je me censure beaucoup, des fois, je me dis que j’aurais dû le faire de manière anonyme, car ce qui est le plus drôle, ce sont toutes les aventures qu’on vit au quotidien et il y a énormément de choses à dire qui sont très drôles, mais que je ne peux pas raconter, car je suis soumis au secret médical." 
 
Les vidéos d'Aviscène

En quelques minutes, il dépeint ses moments d’internat comme dans la vidéo "Un accouchement qui a été une claque !" où Aviscène raconte un grand moment de bonheur. "Ça été un moment exceptionnel, dans les moments les plus impressionnants, les plus oufs, les plus beaux que j’ai vécu sur mes années de médecine, je mets celui-là en numéro 1 !

Autre moment, Aviscène invite Nicolas et son nez cassé. Durant la nuit de Noël, cet interne en 5e année est agressé par un père de famille lors d’une consultation. "Cette histoire m’a choqué", explique Aviscène, "et m’a mis en colère. La violence est omniprésente à l’hôpital". 
 
Aviscène, "Un accouchement qui a été une claque !"

 Je pense vraiment que quand on se fixe un objectif, il faut vraiment travailler beaucoup et médecine, c’est un bon exemple. Ça paye, c’est long, on travaille beaucoup, mais à la fin, on obtient ce qu’on veut et c’est plutôt cool.   

A lire aussi

Sur le même sujet

Tribune Nord du 30 septembre 2019

Les + Lus