L'équipe professionnelle cycliste Natura4ever - Roubaix Lille Métropole en stage de reprise dans le Pas-de-Calais

De retour sur les routes après deux mois de confinement, les routiers de l'équipe professionnelle nordiste Natura4Ever/ Roubaix Lille Métropole se retrouvent ce mardi 23 juin pour un stage d'une semaine dans le Pas-de-Calais. Ils préparent  la reprise de la saison prévue début août en France.

Les routiers roubaisiens devant le Cap Blanc-Nez pour une première sortie sous le soleil.
Les routiers roubaisiens devant le Cap Blanc-Nez pour une première sortie sous le soleil. © Laurent Sanson

Les 12 coureurs accompagnés de leur staff (20 personnes au total) ont installé leur camp de base à Tournehem-sur-la-Hem, charmante bourgade proche de Saint-Omer, pour ce premier stage de l'année. Celui d'avant-saison, organisé traditionnellement en janvier, n'a pu avoir lieu cette année car l'équipe était engagée à la Tropicale Amissa Bongo. Une course par étapes disputée au Burkina Fasso, remportée d'ailleurs par Jordan Levasseur, l'un des leaders de l'équipe roubaisienne. 

La saison avait donc brillamment commencé, avant que la pandémie ne s'invite sur les courses, et mette fin à ce début de saison, juste après Paris-Nice, le 14 mars. Les coureurs de Roubaix Lille Métropole, eux, s'étaient arrêtés quelques jours auparavant au Grand Prix de Lillers, seule course disputée à ce jour dans les Hauts-de-France. Cette épreuve avait été animée par une échappée avec Thibault Ferasse. Mais c'est finalement un ancien de Roubaix, le Breton Florian Vachon (Arkéa-Samsic), qui s'était imposé. 

grand prix de lillers ©France3 Nord-Pas-de-Calais

Durant le confinement, les Roubaisiens se sont entretenus soit en roulant sur home trainer, soit en faisant de la musculation, avec les moyens du bord. Les quatre routiers belges Emiel Vermeulen, Matthias De Witte, Tom Dernies et Maximilien Picoux ont pu rouler dans leur pays, tout comme le Luxembourgeois Yvan Centrone. Les Français, eux ont dû attendre le début du déconfinement le 11 mai pour enfin retrouver l'entraînement sur route. 

"Nous avons retrouvé des coureurs très affûtés".

Daniel Verbrackel, manager de l'équipe

"Nous les avons retrouvé ici à Tournehem. Bonne surprise, nous les avons trouvé tous très affûtés, malgré les circonstances", nous a ainsi confié le manager de l'équipe Daniel Verbrackel. Tant mieux car durant ces 6 jours de stage, les Roubaisiens ne vont pas chômer. Au programme, deux blocs de trois jours, sur des parcours vallonnés type étape des Quatre Jours de Dunkerque, ou plus plats en Flandre maritime.

Durant cette première journée, les 12 coureurs sont partis en groupe en direction des Deux Caps, pour longer la côte jusqu'au Touquet, et retour à l'hôtel par le Montreuillois et les collines du Boulonnais. 200 km pour une sortie de 6 heures avec un dénivelé important: ce début s'annonçait "costaud", mais les coureurs ont apprécié vu les conditions météo parfaites." Je tenais à faire ce stage dans la région. A part nos deux Nordistes Christophe Masson et Samuel Leroux, c'était l'occasion pour les autres de découvrir de belles routes d'entraînement, et une belle région", explique Daniel Verbrackel, qui défend le patrimoine nordiste." C'est d'ailleurs Samuel qui a choixi les itinéraires". Il est vrai que le champion de France de VTT sur sable, natif de Boulogne, connaît parfaitement les routes de ce secteur. Avec ce stage, l'hôtel de Bal Parc accueillait ses premiers clients de la saison.

Un calendrier chargé

Ce stage permet aussi de définir le calendrier de cette saison qui redémarre le 1è août, après l'intermède pandémie. L'Union cycliste internationale (UCI), a publié un calendrier très chargé, avec de nombreuses courses du printemps qui ont été recalées durant l'été et l'automne, en plus de celles fxées à cette époque. 

Natura4Ever- Roubaix Lille Métropole attaquera ce nouveau programme le 1è août, par le Tour d'Occitanie, et une kermesse en Belgique." Nous aurons un mois d'août chargé, avec quatre courses par étapes en France", explique ainsi le manager roubaisien. " Nous pouvons tout faire, avec des équipes de 5 à 7 coureurs selon les courses. Nous avons juste deux incertitudes: ferons-nous le Tour de Wallonie, qui a changé ses dates, ou le Tour du Limousin, qui tombe en même temps ?" Daniel Verbrackel attend aussi de savoir si un nouveau lieu accueillera les championnats de France sur route. La commune de Plumelec a renoncé à les organiser. Mais la Fédération française de cyclisme cherche une solution de repli, également en Bretagne, pour les 22 et 23 août." Pour une équipe comme la nôtre, le championnat de France constitue un objectif majeur. Avec Julien Antomarchi, Thibault Ferasse et Jordan Levasseur, nous avons trois belles cartes à jouer".

L'expérimenté Julien Antomarchi vise une place au championnats de France.
L'expérimenté Julien Antomarchi vise une place au championnats de France. © Laurent Sanson

En septembre, l'équipe nordiste, qui n'est pas sélectionnée pour le Tour de France,  retrouvera un calendrier plus classique, avec notamment les courses régionales: Grand Prix de Fourmies, Grand Prix d'Isbergues et Eurométropole Tour. Et en octobre les courses de Coupe de France ou des épreuves belges où elle est invitée. "Août et septembre seront deux mois primordiaux pour nos coureurs. Les résultats détermineront la suite de leur carrière. Nous avons la chance d'être souvent invités, ce qui montre que notre équipe véhicule une bonne image de marque". Daniel Verbrackel compte aussi sur une bonne fin de saison pour inciter les partenaires à repartir en 2021 pour une nouvelle saison. 

Après ce stage dans le Pas-de-Calais, les 12 coureurs retourneront chez eux s'entraîner individuellement. Mais certains se retrouveront durant la 1ère quinzaine de juillet à Tignes, pour un stage en montagne. 

L'effectif 2020

Julien Antomarchi, Thibault Ferasse, Pierre Idjouadiène, Samuel Leroux, Christophe Masson, Jordan Levasseur, Jérémy Leveau (France); Matthias De Witte, Tom Dernies, Maximilien Picoux, Emiel Vermeulen (Belgique); Ivan Centrone (Luxembourg).

Directeurs sportifs: Daniel Verbrackel, Frédéric Delcambre, Michel Dernies, Geoffrey Coupé.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter