Paris-Roubaix : les cyclistes ont rendu hommage à Michael Goolaerts, décédé lors de l'édition 2018

Le jeune belge a perdu la vie sur l'édition 2018 du Paris-Roubaix suite à une violente chute. Public, coureurs, organisateurs : l'hommage était unanime un an après son décès pour la 117e édition de la Reine des classiques.

Le cycliste était décédé après un accident survenu lors de l'édition 2018.
Le cycliste était décédé après un accident survenu lors de l'édition 2018. © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Un an après son décès brutal sur le parcours du Paris-Roubaix 2018, les cyclistes ont rendu hommage au jeune belge Michael Goolaerts. Le coureur de l'équipe Verandas Willems-Crelan avait chuté sur les pavés, décédant quelques heures plus tard des suites d'un arrêt cardiaque. Mardi, une minute de silence a été observée lors de la réunion des directeurs sportifs à la veille de la course, en mémoire du coureur décédé à 23 ans.
 
Puis ce fut au tour des cyclistes de lui rendre hommage. Au début de la présentation des coureurs, ce dimanche matin, une série de photos a été présentée sur l'écran géant au public de Compiègne. Un moment particulièrement émouvant pour son ancien coéquipier Wout Van Aert, 13e du Paris-Roubaix 2018 qui est l'un des favoris de la course cette année.
 
Mais surtout, le nom du coureur a été attribué au secteur pavé dit du Chemin de Saint-Quentin, qui relie Viesly à Briastre. Il a ainsi été renommé en juillet dernier en "secteur Michael Goolaerts" pour rendre hommage au Flamand. Une stèle y est également érigée, plusieurs personnes y ont salué les coureurs au moment de leur passage, drapeau belge à la main.
   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport