Roubaix : le centre commercial McArthurGlen retire une publicité pour les soldes jugée sexiste

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Le centre commercial roubaisien a été épinglée pour le choix d'un slogan, jugé sexiste.

« Seulement quatre mots peuvent rendre leur sourire aux femmes  : «je t’aime» et «soldes». ». Ce slogan, inscrit sur fond rouge, sur des panneaux publicitaires était affiché depuis mercredi près du centre commercial McArthurGlen, dans le centre-ville de Roubaix. Est-il sexiste ?



Sur les réseaux sociaux, les comptes spécialisés dans la compilation de ce genre de pubs, slogans ou affiches, répondent "oui", comme l'a répéré La Voix du Nord.

 

"Pitoyable... Et le pire, c'est que c'est tellement ancré dans ma tête primaire de mec que je visualise de suite...", a par exemple réagi un twittos, Pierre Mathurin, sur Twitter.



"A se demander si les chargés de com l'ont pas fait exprès pour le badbuzz !", ajoute Sara.



La députée du secteur, Catherine Osson (LREM), a, elle aussi donné son avis. « En 2019 ! Encore et toujours. Pour les soldes d’été, il faudra indiquer que notre point G est au bout du mot shopping, comme ça, on aura vraiment touché le fond ! », a twitté l’élue de la 8e circonscription du Nord.

 

"On parie combien qu’ils vont répondre que c’est de l’humour ? ", twitte également Bonnie and Clyde. "C'est seulement de l'humour", a effectivement répondu sur Twitter le centre commercial avant de finalement annoncer le retrait de l'affiche. "Nous sommes sincèrement désolés que ce message semble sexiste..."



Dans La Voix du Nord, le directeur du centre commercial Mc Arthur Glen a regretté la polémique, précisant que le message publicitaire avait été validé par l’équipe marketing qui compte 8 femmes et un homme. 

 

L'affiche n'apparait désormais plus à Roubaix.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité