Handball : les joueuses de Saint-Amand-les-Eaux débuteront leur saison le 9 septembre

Les joueuses du Saint-Amand Handball, seules représentantes des Hauts-de-France en première division, reprendront début septembre la compétition en Ligue Butagaz Énergie.
Les joueuses de Fleury seront les premières adversaires en championnat des Amandinoises.
Les joueuses de Fleury seront les premières adversaires en championnat des Amandinoises. © MAXPPP
Le retour dans le grand bain de la première division aura lieu le 9 septembre pour les joueuses du Saint-Amand Handball.

Elles débuteront fort en affrontant à domicile les joueuses du club de Fleury-les-Aubrais (Loiret), troisièmes la saison dernière, et qualifiées pour le championat d'Europe de la saison 2020/2021. Le club a partagé hier une photo de la reprise de l'entraînement.   

Un retour en élite pour le SAH

Les Amandinoises vont retrouver l'élite féminine du handball, la Ligue Butagaz Énergie, un an après l'avoir quittée et dans un format particulier : en raison de la crise sanitaire, aucun club de première division n'a été relégué, contrairement à la Ligue 1 en football. Ainsi, la Ligue féminine de handball (LFH), a acté en avril dernier l'élargissement des effectifs de 12 à 14 clubs pour la saison 2020/2021.  "Cette nouvelle saison avec 14 clubs s'annonce encore pleine d'incertitudes et avec la commission médicale, nous serons bien évidemment attentifs à l'évolution de la situation sanitaire en France", a déclaré Nodjialem Myaro, présidente de la LFH.

Par ailleurs, le format de la compétition sera modifié : "Le classement déterminera le champion de France à l'issue de la fin du championnat, le projet d'une finale entre les deux premiers ayant été abandonné", indique la Ligue.

Un calendrier adapté et un derby nordiste en Coupe de France

La Ligue précise également que la formule de la Coupe de France a été modifiée "afin d'alléger les calendriers", notamment pour les équipes jouant les coupes européennes, qui n'entreront dans la compétition "qu'à partir des quarts de finale".

Les 9 autres équipes de Ligue Butagaz Énergie, qui ne participent pas aux compétitions européennes, "ont été réparties dans 5 poules de 5 équipes et chaque équipe ne s'affrontera qu'une seule fois sur 5 journées à partir du week-end des 12 et 13 septembre", précise la Ligue.

Les joueuses de Florence Sauval auront en ligne de mire un derby, les 17 et 18 octobre prochains, où elles affronteront, dans le cadre de la Coupe de France, le Sambre-Avesnois, club de la ville d'Aulnoye-Aymeries (Nord), actuellement en deuxième division.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball féminin handball sport