Le seul vaccin antipaludique au monde sort des lignes de production de GSK à Saint-Amand-les-Eaux dans le Nord

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall

En décembre 2021, le vaccin a été homologué après 35 années de recherche. Cinq ans auront été nécessaires à Saint-Amand pour lancer la ligne de production. La première campagne se termine ce vendredi.

"C'est une question de semaines avant que les premières doses arrivent en Afrique", explique Eric Platteau, responsable communication GSK Saint-Amand-les-Eaux.

Cette production est le résultat direct de la recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de généraliser l’utilisation du vaccin chez les enfants en Afrique subsaharienne.

Au Malawi, au Ghana et au Kenya, où les doses vont être livrées, et où des programmes pilotes de vaccination ont eu lieu, le RTS,S (nom du vaccin) associé à l'administration saisonnière d'antipaludéens, réduit d'environ 70 % les épisodes cliniques de paludisme, les hospitalisations pour paludisme grave et les décès.

Le paludisme tue en Afrique

Il faut savoir qu'en Afrique, zone du monde la plus touchée par le paludisme, la maladie a tué plus de 260 000 enfants de moins de cinq ans en 2019. 

Sur un millier de collaborateurs à Saint-Amand-les-Eaux, 200 ont participé à cette campagne de production depuis le début d’année. La dernière étape de conditionnement des vaccins à destination du Kenya, du Ghana et du Malawi se termine ce vendredi.

L'objectif pour l'unité de production nordiste, accompagnée par celle de Wavre, en Belgique, est maintenant de produire 15 millions de doses par an d'ici 2028. Elle s'est aussi engagée à donner jusqu'à 10 millions de doses de RTS,S pour une utilisation dans des programmes pilotes. Le prix de vente ne dépassera pas de plus de 5% le coût de production.

En décembre dernier, une équipe de France 3 Nord Pas-de-Calais avait été autorisée à filmer les chaînes de fabrication des vaccins produits par GSK à Saint-Amand-les-Eaux. Eric Moreau, directeur de GSK vaccins Saint-Amand-les-Eaux, rappelait entre autres les obligations en matière de sécurité sanitaire de l'entreprise. 

durée de la vidéo : 18sec
Extrait d'un reportage de France 3 Nord Pas-de-Calais chez GSK St-Amand-les-Eaux en décembre 2021 ©France Télévisions

GSK Saint-Amand-les-Eaux

Groupe britannique pharmaceutique, GlaxoSmithKline est implanté dans 150 pays avec 98 000 collaborateurs. A Saint-Amand-les-Eaux, un millier de personnes travaillent dont 200 à la fabrication du RTS,S. En 2021, le site a produit près de 133 millions de doses de différents vaccins, dont 95% ont été exportées vers 125 marchés du Vietnam au Brésil, des Etats-Unis à l’Afrique du Sud pour combattre des maladies comme le tétanos, la diphtérie, l’hépatite A et B, la grippe saisonnière ou encore le zona.