Salon de l'agriculture 2024 : comment le maroilles a conquis le cœur des Français

Le vote en ligne de la radio RTL sur le "fromage préféré des Français", mené entre le 19 et le 23 février, a couronné le maroilles.

Le fromage emblématique du Nord, fabriqué depuis près de 1000 ans, est-il le "fromage préféré des Français" ? La réponse est oui, à en croire le vote en ligne mené par RTL entre le 21 et le 23 février.

Récompensé par une médaille, attribuée à une représentante de la filière, Véronique Juste, dans le cadre du Salon de l'agriculture, ce fromage emblématique du Nord a récolté 37% des près de 46 000 votes exprimés en ligne, devant les quatre autres concurrents sélectionnés.

Trésor du Nord

Mais comment expliquer cette victoire ? Alors oui, le maroilles est bon. Mais surtout, le maroilles est célèbre. "Quand on me demande d'où je viens, on ne connaît pas toujours la région, mais quand je dis que je viens du 'Pays du maroilles', tout le monde connaît", plaisante Véronique Juste, jointe par France 3. "C'est un des trésors du Nord !"

Le secret d'un bon maroilles, confie-t-elle, c'est avant tout un lait de qualité, qui respecte un cahier des charges spécifique. "On a tous la même recette, mais en fonction de la saison, du territoire, du stade de lactation des vaches, on peut avoir une palette de goûts différents", explique Véronique Juste. Il y a donc un maroilles pour toutes les papilles. En outre, tous les quatre ans, une commission organoleptique vérifie la conformitié d'une fromagerie avec les critères de la filière. "Cela nous force à nous remettre constamment en question, on travaille avec du vivant."

"Votez Maroilles !"

Il faut dire que ce cahier des charges ne date pas d'hier : le maroilles a une longue histoire, qui débute au 10e dans les fermes entourant l'abbaye bénédictine du même nom, dans le Nord. Le "plus fin des fromages forts" était alors collecté comme taxe auprès des fermiers, avant d'être affiné dans l'enceinte de l'abbaye.

Au cours des siècles, le renom de ce produit régional augmenta, et la "merveille de Maroilles" se retrouva, selon la légende, sur la table d'Henri IV et de l'empereur Charles Quint. Et à l'aube du 21e siècle, la petite brique à croûte lavée reste un fromage emblématique, non seulement dans le nord de la France, mais dans tout le pays

La preuve : pour le reste de la France, le nom du maroilles restera indissociable la scène du petit déjeuner du film Bienvenue chez les Ch'tis, dans laquelle le personnage de Dany Boon trempe son morceau de fromage dans le café.

Au point où, après la sortie du film en 2008, les ventes de Maroilles vont pour la première fois dépasser les 4000 tonnes par an. Entre 2008 et 2010, elles auront progressé de plus de 25% selon la Tribune. À la Ferme des Bahardes, "on a pris le train en route !" s'amuse Véronique Juste. C'est en effet à peu près la période où l'exploitation s'est concentrée sur le précieux fromage.

La région Hauts-de-France elle-même a appelé à "voter maroilles" dans le jeu-concours de RTL. Le site de la Région fait d'ailleurs régulièrement la promotion de cette "fierté" locale.

Consécration internationale

Le monde a (re-)découvert ce que le Nord savait déjà en novembre 2023, lors du concours international de Lyon. Le maroilles de la fromagerie Lesire & Roger, dans l'Aisne, a remporté le prix du "meilleur fromage du monde".

Le sercet de cette consécration internationale ? "Je pense que c'est un produit qui est bien affiné, qui a un certain caractère en bouche", avait réagi au micro de France 3 Alexandre Roger, co-gérant de la fromagerie. Le maroilles peut aussi compter, ajoute-t-il, sur les contrastes d'arômes entre une croûte au goût puissant "et la douceur qu'on peut retrouver dans la pâte".

À déguster sur un plateau ou à cuisiner dans une recette, le maroilles a conquis nos papilles. Mais, porté par sa région d'origine, il s'est donc, aussi, imposé dans nos imaginaires.