Salon de l'agriculture 2024. Excellente pour la santé, une micro-algue remporte le concours de création agroalimentaire

L’innovation est dans le Nord. La seule ferme qui produit, en France, de la spiruline, une cyanobactérie reconnue pour ses bienfaits sur le corps, fraîche et congelée, est à Villeneuve d’Ascq. Et ses co-créateurs viennent de gagner au salon de l’agriculture le concours de création agroalimentaire biologique.

En plein cœur de Villeneuve d’Ascq, plusieurs serres blanches sont installées. À l’intérieur, pas de culture de fleurs ou de légumes, mais d’une cyanobactérie : la spiruline. Depuis 20 ans, la culture de ce complément alimentaire reconnu pour ses bienfaits sur le corps humain est en plein boom. Ils sont 300 producteurs en France aujourd’hui. Et la ferme de Xavier Delannoy, Etika spirulina, est la seule ferme aquacole de production bio dans toute la région des Hauts-de-France.

Des serres pour cultiver une cyanobactérie

Chaque serre contient deux grands bassins. À l’intérieur, une eau verte toujours en mouvement. Et pour cause, la culture de la spiruline se fait dans des conditions très spécifiques : à la lumière, avec une certaine chaleur et dans une eau salée continuellement en mouvement. Naturellement, et depuis sa création, il y a 3,5 milliards d’années, elle “pousse dans des lacs volcaniques de la ceinture tropicale : au Pérou, en Inde ou au Tchad", explique le co-créateur d’Etika spirulina, Xavier Delannoy.

À l’œil nu, les bassins semblent juste remplis d’eau boueuse. Impossible de discerner les cyanobactéries de l’eau. Et pour cause, elle mesure 0,1 millimètre, soit dix fois moins qu'une fourmi. Ces petits organismes vivants finissent par colmater une fois récoltés.

Spiruline surgelée : lauréate du concours de création agroalimentaire

 Avec sa compagne philippine, ils découvrent la spiruline lors d’un voyage humanitaire. Il y a quelques années, ils lancent leur entreprise dans le Nord, avec une spécificité par rapport aux autres cultivateurs : la spiruline fraîche et surgelée. La plupart des producteurs la vendent déshydratée. Ici, une technique de filtration particulière depuis les bassins, qui permet l'obtention d’une pâte vert foncé fraîche. Ils sont les seuls en France à vendre ce produit sous sa forme congelée ou fraîche. C’est cette spécificité qui a fait gagner à l’entreprise le prix du concours national de création agroalimentaire biologique, remis cette semaine au salon de l’agriculture. À la clé, un chèque de 5000 euros et de nombreuses prestations de communication, entre autres, pour un développement optimal.

Sans déshydratation, les vitamines, nutriments et minéraux sont mieux préservés.

Xavier Delannoy, créateur d’Etika spirulina

Quelle différence entre spiruline surgelée et déshydratée ? Les vitamines, nutriments, minéraux sont mieux préservées” explique Xavier Delannoy. Et la spiruline en a des effets positifs sur la santé humaine : soutien du système immunitaire, plus d’énergie, antioxydant, réduit la fatigue, chargée en protéines et en fer… Une prise quotidienne de 6 à 12 grammes de l’aliment surgelé, ou deux grammes sous une forme déshydratée, est recommandée.

Et cette substance à la couleur verte, ou bleue quand seule la phycocyanine, qui donne ses vertus antioxydantes à la spiruline, est extraite, peut aller partout. Dans des smoothies, des tartinables, des yaourts… Et même dans une bière.

Une bière à partir de spiruline

C’est le pari réussi de deux voisins : Etika spirulina, et la brasserie Moulin d’Ascq. Partant de la bière blanche classique de la marque, la phycocyanine a été ajoutée pour obtenir… Un alcool couleur schtroumpf. Et le goût est aussi au rendez-vous. Avec une touche végétale très légère, la spiruline est surtout là pour sublimer les autres saveurs : avec sa saveur “umami”, elle exhauste les autres aliments. Pari réussi pour la bière bleue en tout cas : “ça a fonctionné parce que les gens ont trouvé ça super marrant, super sexy et se sont prêtés au jeu”, sourit Alban Decoster, dirigeant de la brasserie Moulin d’Ascq.

Naturellement, on ne se dit pas qu’on va boire une bière bleue.

Alban Decoster, dirigeant de la brasserie Moulin d’Ascq

Ça a tellement bien fonctionné que les fûts livrés aux bars clients et les premières bouteilles produites sont en rupture de stock. Il faudra attendre la reprise des récoltes, le 15 mars, pour de nouvelles bouteilles qui pourraient se retrouver dans des magasins de produits bios dans pas si longtemps. La raison du succès ? L’originalité, d’après Alban Decoster : “C’est assez marrant. Naturellement, on ne se dit pas qu’on va boire une bière bleue. C’était un test sur une bière”.

durée de la vidéo : 00h00mn02s
Partant de la bière blanche classique, la phycocyanine a été ajoutée pour obtenir un alcool couleur schtroumpf. ©Brasserie Moulin d'Ascq

Un espoir pour les populations souffrant de malnutrition

En comprimé, surgelé, en mochi, dans de la bière… Etika spirulina décline son produit de base de multiples façons. Mais aussi à travers le monde entier. Les créateurs ont créé une ONG basée en Philippine, et travaillent en collaboration avec l’ONU pour créer des fermes un peu partout dans les pays en voie de développement. La spiruline possède d’étonnantes capacités nutritives : 15 grammes équivalent à 100 grammes de bœuf. Un espoir pour les pays en proie à des problèmes de malnutrition.

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité