Sports. "Vitesse, glisse et tête-à-queue", j'ai testé pour vous le karting à Ostricourt dans le Nord

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall
De gauche à droite, Manu (55), Hervé (73) Valérie (66), Laurent (63) et Florent (60) sur la ligne de départ du JPR Kart d'Ostricourt. "3, 2, 1... Plein gaz"
De gauche à droite, Manu (55), Hervé (73) Valérie (66), Laurent (63) et Florent (60) sur la ligne de départ du JPR Kart d'Ostricourt. "3, 2, 1... Plein gaz" © France Télévisions

La région Hauts-de-France rassemble 750 licenciés qui peuvent pratiquer le karting dans 8 circuits homologués. Dans celui d'Ostricourt, voici les conseils de spécialistes et le test réalisé avec mes compagnons du jour. A ras du sol, sur piste mouillée, les sensations sont décuplées. Notre test du pilotage et les infos pratiques pour #Vousêtesformidables.

C'est une histoire de famille et de passion. Celle de la famille Rémy qui crée en 1996 un circuit pour karting qui s'aménage aujourd'hui en trois tracés de 1.5 km, le plus long des Hauts-de-France. "C'est mon père qui dans les années 1980, après avoir pratiqué le karting a voulu créer son circuit", explique Mathieu Rémy. A son actif, 15 ans de compétitions, c'est lui qui m'accueille sur le circuit familial. Ouvert à chacun, il permet, en fonction de son niveau, de pratiquer sur de petits bolides allant de 45 km/h à 110 km/h.

A partir de 7 ans

Il y a les kartings enfant (7 - 13 ans), les kartings adulte de 9 chevaux (maximum de la puissance pour les circuits couverts), les machines de 15 chevaux qui vont jusqu'à 85 km/h et le modèle deux temps 125 cc (30 chevaux) où il faut vraiment une excellente maîtrise et avec lequel on peut atteindre les 110km/h. 

Pour ma part je serais allé à une soixantaine de km/h en pointe, en ligne droite. Et bien, pour une première, sur une piste mouillée par une journée de pluie la veille, c'est déjà pas mal ! Je vous raconte ce test pour #Vousêtesformidables. 

"Courses sur les parkings, les pistes d'aérodrome ou en ville !"

"Mon père a débuté en 1963 en construisant avec son père son propre karting en suivant les plans d'un magazine destiné aux jeunes. Il a ensuite participé à des courses, en a organisé. A l'époque, les courses s’organisaient principalement sur des aérodromes, sur des parkings de grandes surfaces ou en ville ! Puis, il en fait son métier : vente de karts, préparation des moteurs pour les courses. Il a suivi ses pilotes les plus doués sur des courses prestigieuses : championnat de France ou championnat du monde", explique Mathieu Rémy. Une histoire de famille au quotidien puisque même les vacances se déroulaient au fil des championnats avec Jean-Patrick le papa, Solange la maman et Sophie, la sœur. 

Depuis sa création en 1996, le circuit de compétition a accueilli (plus jeunes) les pilotes français qui sont en Formule1 aujourd'hui comme : Pierre Gasly, Estéban Ocon. Mais aussi le monégasque Charles Leclercq ou le Néerlandais Max Verstappen. 

Tête-à-queue

On m'avait prévenu : "Ca glisse !". Si normalement les records personnels au tour de mes partenaires du jour sont aux alentours de 1'20", là, ils allaient mettre au moins 20 secondes de plus à effectuer la même distance. Ce qui est énorme ! Qu'importe. Pour ma part, je ne suis pas là pour faire un chrono. Je découvre plutôt la conduite sur piste mouillée, avec les pneus lisses de mon karting de 15 chevaux.

Hervé Delahaye, 62 ans, qui pilote depuis 30 ans, se propose de faire le tour de chauffe devant moi, afin de me montrer comment prendre les trajectoires quand la piste est ainsi trempée. 

durée de la vidéo: 00 min 16
Un tête-à-queue, "ça glisse fort ce matin !"

"Il faut prendre davantage à l'extérieur, là où les autres ne roulent pas et là où c'est plus vite sec ! En tout cas, la gomme déposée plus au centre par les autres, avec l'eau de pluie, ça fait glisser énormément. Ca fait un effet nappe en plastique sur laquelle on roule. Max Verstappen (actuellement deuxième du championnat du monde de Formule1) a surpris tout le monde en prenant ces 'trajectoires karting' à l'extérieur, au Grand Prix de Sao Paulo il y a deux ans", m'explique Hervé. "Normalement, quand on a des pneus adaptés, on ne fait pas ça". 

Je suis alors Hervé qui n'est pas forcément à la corde donc, dans ses virages. Les premiers tours se déroulent bien, je me sens plus à l'aise et fais quelques glissades au freinage et à l'accélération dans les virages. Et pourtant je réalise tout de même deux tête-à-queue.

Ce qui m'a frappé, ce sont les glissades. On est très vite à la limite de l'adhérence. Un petit coup de volant trop sec et c'est vite parti en tête-à-queue. Si Florent, Hervé, Laurent et Valérie se rattrapent plus facilement quand ils dérapent, pour ma part, mon contre-braquage n'a pas été assez délicat par deux fois.

durée de la vidéo: 00 min 20
Après quelques tours de piste, mes impressions

"On participe au championnat SWS. Amateur, de loisir, ce championnat nous permet d'avoir un classement mondial, régional et national. C'est un peu comme en tennis avec l'ATP et les classements nationaux qui permettent à chacun de savoir ce qu'il vaut par rapport à un concurrent. On a même des finales nationales et internationales. Et dans notre association, avec RK7, le coureur de Formule1 Kimi Räikkönen et son numéro 7, on a quelqu'un qui a fait les finales mondiales", m'explique Laurent Cucinotta. 

durée de la vidéo: 00 min 27
Quelques virages en caméra embarquée

Où pratiquer ? 

Dans les Hauts-de-France quelque 750 personnes sont licenciées en karting auprès de la Fédération Française du Sport Automobile, 13 000 en France. Cette fédération a homologué huit circuits dans les Hauts-de-France, ce qui est un gage de sécurité pour pratiquer certaines compétitions mais aussi rouler en loisir. Les voici. Ainsi que leurs coordonnées. 

Sachez enfin que le nombre de pratiquants loisirs est estimé à un million par an. Et qu'il existe des Ecoles Françaises de Karting : 37 dont 3 dans les Hauts de France. Et devinez quoi, l'une d'elles est à Ostricourt. Seize jeunes de 7 à 12 ans qui roulent avec trois moniteurs deux heures chaque mercredi. Les prochaines inscriptions seront organisées en juin 2022.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.