Tourcoing : le corps d'une septuagénaire découvert dans son appartement, de longs mois après sa mort

Les voisins ont fini par donner l'alerte.

© CAPTURE GOOGLE STREETVIEW
Une septugénaire qui vivait seule dans un appartement de la rue Dr-Schweitzer, à Tourcoing, est décédée chez elle sans que personne ne le remaque durant de longs mois. Cette histoire, révélée par La Voix du Nord et confirmé auprès d'une source policière, rappelle d'autres drames de la solitude, similaires à LilleArras Douchy-les-Mines ces dernières années.

Les voisins de son appartement ont été alertés par une odeur suspecte et prévenu les secours le 26 décembre dernier. À l'intérieur se trouvait le corps de la locataire, âgée de 70 ans.

 

Un calendrier arrêté au 13 otobre 2018


On ignore à quand remonte exactement le décès (de cause naturelle) d'Arlette N.. Un calendrier, dans l'appartement, est resté sur la date du 13 octobre 2018 mais cet élément est "à prendre avec des pincettes" indique-t-on à la police. "L'enquête est toujours en cours".

De son côté, le bailleur social Vilogia indique que la résidente avait "cessé de payer son loyer en novembre 2018", et que "suite à l’accumulation des impayés, plusieurs courriers de rappel lui ont été adressés".

Les tentatives de Vilogia pour joindre sa résidente, par téléphone et en personne, ayant été infructueuses, une démarche avait été initiée en avril 2019, pour laquelle un huissier s'était rendu sur place. Sans succès, encore une fois.

 

Vilogia n'avait "aucun droit d'accès"


"En l’absence de jugement", le domicile restait "un espace privé sur lequel Vilogia ne possédait aucun droit d’accès" indique le bailleur nordiste, qui précise que "les seuls à même de pénétrer dans le domicile d’un locataire sans autorisation sont les pompiers, à condition d’être alertés par des proches ou des voisins".

Interrogés par La Voix du Nord, les enfants d'Arlette N., qui n'entretenaient plus de contact avec leur mère, ont fait part de leur étonnement : "Je comprends qu’ils aient des procédures à respecter mais on pourrait quand même s’inquiéter d’une personne âgée qui a toujours payé ses loyers en temps et en heure pendant trente ans et qui, du jour au lendemain, ne donne plus signe de vie."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers