Trois étudiants de Lille vont traverser l'Europe de l'Est en Peugeot 205, pour participer à un raid humanitaire

Cet été, Simon, Rémi et Samuel, trois étudiants de Roubaix, participeront à l'Europ'Raid, un voyage humanitaire de 20 jours réalisé en Peugeot 205 à travers l'Europe de l'Est. Au cours de leur périple, les trois amis distribueront du matériel scolaire et paramédical à des écoles en Bosnie-Herzégovine, en Albanie, en Bulgarie et en Macédoine du Nord.

La Peugeot 205 rouge flamboyant est bien rangée au garage. "On doit encore changer la courroie et le joint de culasse pour être sûrs de ne pas tomber en panne", soulève Samuel, 21 ans et fier copropriétaire de cette voiture mythique, supposée increvable. Dans seulement quelques semaines, le jeune étudiant de Roubaix pourra enfin démarrer la voiture et appuyer sur l'accélérateur en compagnie de Simon et Rémi, deux camarades de classe, direction l'Europe de l'Est.

Du 3 au 24 août 2024, au départ de Belfort, les trois nordistes participeront à la 9e édition de l'Europ'Raid, un road trip qui traverse 20 pays d'Europe pour livrer 70 kilos de matériel scolaire, de vêtements de sport et de matériel paramédical à quatre écoles en Bosnie-Herzégovine, en Albanie, en Bulgarie et en Macédoine du Nord. Une forme de volontourisme, un voyage qui conjugue tourisme et engagement solidaire ou humanitaire, que les trois jeunes organisent depuis fin décembre.

"On voulait découvrir des conditions de vie différentes des nôtres, nous rendre compte du confort qu'on a en France... Et puis on avait envie de voyager mais sans trop savoir où aller", raconte l'étudiant en animation, qui avait envie de se donner un défi en réalisant ce raid, qui sera loin d'être de tout repos.

On voulait découvrir des conditions de vie différentes des nôtres, nous rendre compte du confort qu'on a en France... Et puis on avait envie de voyager mais sans trop savoir où aller.

Samuel, étudiant

360km par jour

À raison d'une journée passée dans chaque pays, l'équipe du "Nord à toute berzingue" et les 230 autres équipages français qui participent à l'évènement devront parcourir 360 km par jour pour revenir en France en temps et en heure. "Chacun gère ses préparatifs, mais on a une conversation Messenger pour s'entraider."

Par exemple pour se partager des techniques de réparation, pour mieux équiper la voiture ou pour trouver des dons : "Un équipage a récolté plus de 140 kg de matériel et demande si d'autres équipes étaient intéressées... Une 205 c'est tout petit donc on doit prendre le minimum et poser une galerie de toit pour gagner, pour mettre les tentes par exemple", raconte Samuel.

Une 205 c'est tout petit donc on doit prendre le minimum et poser une galerie de toit pour gagner, pour mettre les tentes par exemple.

Samuel

Pour collecter le matériel dont ils ont besoin, les trois Nordistes on fait appel à leur réseau personnel, à des pharmacies situées près de chez eux ou à des commerces locaux. Sans lancer d'appel aux dons, ils ont déjà réussi à amasser 30 kilos de matériel.

Un voyage à leurs frais

Samuel n'est donc pas inquiet concernant les dons. C'est plutôt la question financière qui le taraude. Car traverser l'Europe représente un certain coût pour les trois étudiants.

L'inscription au raid (qui comprend les nuits d'hébergement et un repas le soir), l'achat de la voiture, les 1500 euros prévus pour l'essence - "ça consomme pas mal ces voitures, avec leur petit moteur" -... Finalement, la note s'avère un peu salée. Les jeunes comptent donc sur des sponsors et sur une cagnotte lancée sur la plateforme Ulule. "On est un peu en retard sur la recherche de sponsors puisqu'on préparait le raid en parallèle de nos études. Mais maintenant qu'on est en stage on peut s'y dédier quasi totalement."

Au-delà des frais auxquels ils ne peuvent pas déroger, le Nord à toute berzingue aimerait pouvoir débloquer un budget supplémentaire, pour soigner leur voiture. "Si on a assez, on aimerait mettre des stickers sur la voiture pour la pimper. Chaque année on élit la plus belle voiture du voyage... On aimerait bien gagner pour notre région."

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité