VIDÉOS. Un astéroïde visible à l’œil nu explose au-dessus des Hauts-de-France

Une météorite d’un mètre de diamètre est passée dans le ciel dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février. Il a été filmé par de nombreux internautes. Un événement exceptionnel.

L’impact a eu lieu à 3 heures et 59 minutes dans le ciel picard. Un flash bref et intense a illuminé le ciel des Hauts-de-France, de Normandie, de l’Angleterre et du Benelux. Le petit astéroïde dénommé SAR 2667 d’un mètre de diamètre est passé au-dessus de nos têtes dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 février, peu avant 4 heures du matin, conformément aux prévisions de l’agence spatiale européenne.

Des météorites sous surveillance

Il a été découvert quelques heures plus tôt par le programme hongrois Ginop KHK, puis suivi et surveillé par plusieurs observatoires avant qu’il ne pénètre dans l’atmosphère terrestre. De nombreux internautes ont réussi à filmer cet instant où l’astéroïde explose dans le ciel. "Le météore a été relativement rapide, et s’est surtout illustré par un intense flash lumineux en fin de course qui a saturé nombre de capteurs", rapporte le site spécialisé Vigie Ciel, un programme scientifique de surveillance qui permet de détecter les météorites qui entrent dans l’atmosphère et de retracer la zone de chute leur origine. Ce programme, comme d’autres dans le monde, est un réseau de petites caméras qui surveillent le ciel en permanence pour calculer la trajectoire des astéroïdes dans le ciel.

À l’œil nu, les chanceux, ont pu apercevoir SAR 2667 se déplacer dans le ciel. Gilles Sautot, président de Sciences et Culture en Picardie, une association d’astronomie, nous explique le phénomène :  "Lorsque l’astéroïde est à 100 kilomètres de la terre, il ne se passe rien. Mais il rentre dans l’atmosphère à grande vitesse, environ 20 à 30 kilomètres par seconde. Puis, plus il se rapproche de la terre, plus il chauffe, l’air s’épaissit. Ce qui laisse apparaitre un trait de lumière, comme une étoile filante. Puis, il explose et se pulvérise en nuage de poussière qui finit par retomber sur terre." Mais lorsque les astéroïdes sont de diamètre plus important, ils peuvent créer des dégâts.

Des recherches sur la formation de la terre

Pour les scientifiques et les amateurs, l’observation et l’étude de ces météorites constituent une recherche essentielle. "Ces petits cailloux sont un livre ouvert sur les débuts de la formation du système solaire, il y a 4,6 milliards d’années. C’est une information importante sur la formation de la terre. Dans certaines météorites, on a retrouvé des acides aminés, la base de la vie et des fragments d’ADN ", explique Gilles Sautot.

D’après le site Vigie Ciel, depuis le début des observations astronomiques et même depuis l’histoire de l’humanité, SAR 2667 est le 7ᵉ astéroïde découvert avant d’entrer en collision avec notre planète. Une pépite pour les scientifiques.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité