Vague de froid : les Hauts-de-France se préparent à l’arrivée du gel

La semaine prochaine, les températures vont dégringoler d’une dizaine de degrés sur le Nord et l’Est de la France, descendant jusqu’à -10 degrés Celsius à certains endroits. Après les inondations dans le département du Pas-de-Calais la semaine dernière, la région se prépare aux gelées, en lançant des dispositifs d’accueil pour protéger les plus démunis.

Préparez-vous à sortir vos gants et bonnets dès dimanche. Les prévisions météo annoncent un épisode de gel pour les cinq prochains jours. Les températures passeront en dessous des normales de saison avec -2°C prévus à Lille lundi, mardi et mercredi ; – 3°C à Cambrai, – 4°C à Valenciennes. Sur la côte, les températures seront également négatives le matin à Calais (entre -1°C et -2°C) ou Le Touquet (entre -2°C et -3°C).

Renforcer l’accueil des sans-abri

La préfecture de la Somme a annoncé des places d’hébergement supplémentaires et des maraudes renforcées pendant la période de froid. Un dispositif similaire est mis en place par la préfecture du Nord, avec des lieux de mise à l’abri d’urgence ouverts à titre exceptionnel à Dunkerque, Ronchin, Faches-Thumesnil, Trith-Saint-Léger, Douai, Cambrai et Maubeuge. Les accueils de jour auront également des horaires élargis pendant la période de gel.

À Douai, la ville a ouvert plusieurs structures d’accueil temporaires dans la cité des Cheminots. Quand le plan grand froid a été déclaré "la ville a mis à disposition en collaboration avec l’association Coallia des lits supplémentaires et des nécessaires d’hygiène. Les personnes hébergées pourront prendre une douche et manger un repas chaud", affirme l’adjoint au maire Mohamed Kheraki. Les sans-abri y sont accueillis de 17h à 8h et peuvent se rendre ensuite dans un autre centre d’accueil de jour organisé par la Croix-Rouge.

Éviter d’autres dégâts dans les maisons inondées

La semaine dernière plus de 2 000 maisons ont été inondées dans le Pas-de-Calais, les habitants redoutent maintenant de nouveaux dommages à cause du gel.

Heureusement, il est possible d’éviter des dégâts supplémentaires "Si l’eau a été pompée dans la maison, il faut aérer en amont au maximum, mais surtout vidanger ses tuyauteries, son ballon d’eau chaude, protéger le compteur d’eau en l’isolant (avec du polystyrène idéalement, plutôt que de la laine de verre, qui peut prendre l’humidité). Il faut fermer ses fenêtres pour ne pas faire tomber la température dans la maison" explique Thierry Monard, expert d'assurés chez Omega-expert en Hauts-de-France dans La Voix du Nord. Pour les maisons encore inondées, " Il vaut mieux ne pas pomper et que l’eau reste présente le temps du gel." affirme l’expert.

Cette vague de froid sera accompagnée d’un temps sec et ensoleillé. Attention néanmoins dans le Pas-de-Calais, les sols saturés en eau pourraient geler et s’avérer très glissants.