Cécile Gallez, "grande dame" et élue historique du Valenciennois, est morte à l'âge de 86 ans

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler

Cécile Gallez s'est éteinte ce 31 juillet 2022, à l'âge de 86 ans. Elle avait dévoué plus de 40 ans au service du Valenciennois, comme maire et députée. Le monde politique salue unanimement le départ d'une "grande dame".

"C’est le cœur déchiré que je vous annonce le décès de Madame Gallez. Elle s'est éteinte dans son sommeil cette nuit. Fatiguée, elle venait de rentrer chez elle après plusieurs semaines passées en clinique. Elle s’est endormie sereinement" a annoncé le maire de Saint-Saulve, Yves Dusart. C'est le dernier adieu à une grande dame de la politique locale : Cécile Gallez s'est éteinte ce 31 juillet 2022, à l'âge de 86 ans. La fin de plus de 40 ans au service du Valenciennois, et avant tout de sa mairie de Saint-Saulve, qu'elle n'avait plus quitté depuis 1977. Une fidélité qui avait fait d'elle la maire la plus âgée du Nord et du Pas-de-Calais.

Dans sa commune, elle a développé la culture, les équipements sportifs et l'économie locale. Malgré les crises et les déceptions, comme la fermeture de l'usine Vallourec, ses administrés continueront de la plébisciter : en 2014, dernière élection municipal à laquelle Cécile Gallez s'est présenté, elle avait recueilli près de 75% des voix. Députée (LR), elle avait montré une attention toute particulière aux sujets du handicap, du logement, de l'autonomie et des personnes âgées. Son engagement sans faille lui avait valu la nomination au grade de chevalier de la Légion d'honneur, en 2011.

Pluie d'hommages pour une "grande dame"

L'annonce de sa disparition a provoqué de nombreuses réactions émues au niveau local comme national. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait par de sa "grande tristesse", saluant "une femme engagée pour le Valenciennois et ses habitants". "Discrète mais efficace, elle a été une maire de Saint-Saulve et une députée besogneuse. Le valenciennois perd une grande dame", a salué avec émotion le député de l'Aisne Julien Dive. L'association des maires du Nord, de son côté, s'est dite "endeuillée" : "Cécile, dévouée, très appréciée, marquera d’une empreinte forte sa commune." Nicolas Thibaut, collaborateur parlementaire depuis plus de 20 ans, a lui tenu à partager un morceau de vie partagé avec Cécile Gallez : [Elle] était la suppléante de Jean-Louis Borloo et siégeait quand il était Ministre. Son bureau était au 3e du 101 avec sa collaboratrice Marie-Françoise. On la surnommait affectueusement "Mamie Nova" car la gentillesse était sa qualité première."

Plus proche de sa mairie, le conseiller municipal de la commune voisine d'Onnaing Maxence Maillot dit au revoir à une amie : "Cécile Gallez n’était pas seulement une élue, c’était la dévotion incarnée au service des autres. Un réel exemple. Merci pour toutes ces années à tes côtés et tes précieux conseils. Tu vas me manquer. Adieu Cécile." Même émotion pour Naïma Belalouz, elle conseillère à Saint-Saulve : "Une grande perte, Cécile Gallez, pour l’élue que je suis. J’ai grandi en l’observant se dévouer pour notre ville de Saint-Saulve et pour notre territoire." Les pompiers du Nord ont également transmis un hommage chaleureux à une "grande dame particulièrement proche de notre corporation", qui avait oeuvré à l'Assemblée pour la revalorisation des pompiers volontaires. "Jusque récemment, elle n'avait manqué pour rien au monde les cérémonies de Sainte-Barbe organisées au centre de secours de Valenciennes", ont souligné les soldats du feu, qui ont fait part collectivement de leur "grande tristesse."

Mais l'hommage le plus vibrant reste celui de son ami et successeur à la mairie, Yves Dusart, qui a annoncé son décès à ses administrés. "Elle était et restera l’engagement incarné. Elle s’est consacrée aux autres de toutes ses forces plus de cinquante années, mettant bien souvent sa vie personnelle et sa santé en second plan. [...] Tellement triste, je resterai bien chez moi …Mais ses mots, ses conseils trottent dans ma tête : "T’chiot, pour être Maire il faut avoir les épaules larges et être prêt à tout. Il faut être costaud pour affronter toutes les situations, et si tu ne le fais pas, qui va le faire ?". Je vais donc me rendre en mairie au plus vite faire ce qu’elle m’a appris."