Cet article date de plus de 3 ans

"Enfer du Nord", la bière du Paris-Roubaix revient avec un verre-pavé

Un brasseur de Quérénaing (près du fameux secteur pavé de la tranchée d'Arenberg) a lancé l'an dernier une bière inspirée par le Paris-Roubaix. Et ça roule très bien pour lui !
Un pavé pour boire l' "Enfer du Nord"
Un pavé pour boire l' "Enfer du Nord" © Sergio Rosenstrauch
Réunir trois traditions régionales en un seul produit. C'est le défi que s'est lancé une brasserie artisanale de Quérénaing, dans le Valenciennois. Tradition brassicole, minière et cycliste. "Enfer du Nord" : c'est le nom de la bière née l'an dernier et qui a connu rapidement un franc succès. 

La brasserie "Terre et tradition" repart donc pour une 2ème édition. La bière est toujours blonde et à 6°C mais sa recette a été revue : "On l'a juste améliorée, explique Sylvain Delhaye, directeur de la brasserie. On a voulu s'adresser volontairement à un plus grand nombre de palets. Elle est plus douce, plus désaltérante avec des houblons plus nobles..."


"C'est plus facile de boire la bière que faire la course !"


La grande nouveauté de l'année est plutôt à chercher du côté du verre. Le brasseur a décidé d'inventer un verre pour boire "Enfer du Nord". En forme de pavé ! "Idéal pour la boire, avec une belle mousse qui tient bien".  "On a revisité le pavé version plus ludique parce que ça restera toujours plus facile de boire la bière que faire la course", rigole Sylvain Delhaye.

“Enfer du Nord”, la bière du Paris-Roubaix revient avec un verre-pavé

Les chiffres restent secrets mais cette bière du Paris-Roubaix semble être un bon filon commercial. "Le lancement est un moment phare pour nous mais elle sera vendue tout le long de l'année jusqu'à rupture du stock", précise le brasseur.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport bière sorties et loisirs